Culture

Mort d’Alexandre Dumas

Fils du premier général d’origine afro-antillaise de l’armée française, Alexandre Dumas a écrit un nombre vertigineux de livres à vocation universelle. Ses obsèques ont lieu le 8 décembre à Neuville-lès-Pollet. Puis son fils fait transporter le corps à Villers-Cotterêts en avril 1872 avant que sa dépouille soit transférée au Panthéon de Paris le 

Victime de racisme, on lui doit cette réplique savoureuse : « Mon père était un mulâtre, mon grand-père était un nègre et mon arrière-grand-père était un singe. Vous voyez, Monsieur : ma famille commence où la vôtre finit ».

Si l’œuvre de Dumas a donné tant de joie, c’est qu’elle a été enfantée dans la joie. En bras de chemise et en pantalon blanc, été comme hiver, de jour et de nuit, suant, soufflant, le bon géant est au travail. Il vit avec ses personnages. Un jour, son fils le trouve en larmes : « Porthos est mort, explique-t-il. J’ai été obligé de le sacrifier ».

Dumas était fait pour les trompettes de la victoire ; les défaites de la guerre franco-prussienne lui portent un coup très rude. Son fils le voit arriver chez lui, littéralement à bout de force : ” Je viens mourir chez toi. ” Le 5 décembre 1870, il rend à Dieu sa grande âme chaleureuse.

Dès qu’il connaîtra cette mort, Victor Hugo écrira : ” Aucune popularité en ce siècle n’a dépassé celle d’Alexandre Dumas. Ses succès ont l’éclat de la fanfare. Ce qu’il sème, c’est l’idée française. Alexandre Dumas séduit, fascine, intéresse, amuse, enseigne. De tous ses ouvrages si multiples, si variés, si vivants, si charmants, si puissants sort l’espèce de lumière propre à la France”.

Alain Decaux de l’Académie française, 2002

Previous post

Nous ne nous reconnaissons pas dans la Jeunesse dont vous parlez dans vos discours

Next post

Des plans d’action interministériels pour la jeunesse en Guadeloupe et en Martinique

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *