Société

La Guadeloupe qui avance à…. reculons !

A un candidat qui briguait le fauteuil de maire de sa commune et qui promettait à la population de construire pas moins de trois ponts dès le lendemain de son élection (s’il était élu) fut repris en ces termes par un électeur : « Mé misyé limè pani rivyè an kominn la nou pa bizwen pon (Mais monsieur le maire il n’y a pas de rivière dans la commune, nous n’avons pas besoin de ponts). »

L’interpellé déclara : « Gouverner c’est prévoir, construisons les ponts, les rivières arriveront ».

On a cru pendant longtemps qu’il s’agissait d’une blague faite par des candidats en mal d’arguments pour déstabiliser leurs adversaires et animer leur campagne électorale, mais aujourd’hui on se rend compte qu’il y avait beaucoup de vérité dans ces propos.

Aujourd’hui on implante à tour de bras des abris bus sur le territoire et on se demande bien pour quoi faire, puisque ceux qui ont la chance de trouver un bus pour se déplacer se comptent sur les doigts d’une main et d’une main qui aurait été amputée de deux doigts.

Vous me direz qu’il est toujours préférable d’attendre un bus qui ne passera jamais à l’abri du soleil et de la pluie. C’est un point de vue qui tient la route et qui semble convenir à ceux en charge du transport en Guadeloupe. Mais n’allez surtout pas croire que les abris bus ne servent à rien car certains ont vite compris qu’ils pouvaient les utiliser pour leur petit commerce.

Vendeurs de boissons fraîches à la sauvette, de sorbets au coco, de « sinobôl » en tous genres etc.… ont vite compris qu’ils trouvaient en ces abris inutiles, une bonne place pour faire fructifier leurs affaires. Si les élus n’ont pas d’idée, le peuple lui sait reconnaître les efforts qui sont faits pour améliorer leur existence. An palé an pa kôlè !

 

Luc Bernardini

Previous post

LES HOMMES DE FAUVETTE NACTO

Next post

St Vincent : l'ONU lance un appel de fonds de 29 millions de dollars

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *