Société

St Vincent : l’ONU lance un appel de fonds de 29 millions de dollars

Les Nations Unies ont lancé un appel de fonds de 29,2 millions de dollars pour aider les personnes touchées par les éruptions du volcan La Soufrière à Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

L’appel a été lancé mardi par le Coordonnateur des Nations Unies pour la Barbade et les Caraïbes orientales, Didier Trebucq, aux côtés notamment du Premier ministre de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Ralph Gonsalves.

Le Coordonnateur des secours d’urgence de l’ONU, Mark Lowcock, a annoncé pour sa part une allocation de 1 million de dollars du Fonds central d’intervention d’urgence de l’ONU pour une aide urgente aux personnes touchées, en particulier à celles évacuées.

Les éruptions de La Soufrière à Saint-Vincent-et-les-Grenadines, qui ont débuté le 9 avril, devraient voir le déplacement de près de 20.000 personnes avec plus de 12.700 évacués désormais enregistrés dans des abris publics et chez des particuliers, a précisé le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires.

Des villages entiers ont été couverts de cendres, des bâtiments endommagés, des écoles et des commerces fermés, des cultures détruites et du bétail tué. Les habitants ont un accès limité à l’eau potable. De nouvelles éruptions sont attendues dans les semaines à venir.

Les pays voisins affectés sont notamment Antigua-et-Barbuda, la Barbade, la Grenade et Sainte-Lucie, où des femmes, des hommes et des enfants ont été affectés par des chutes de cendres.

Le financement levé dans le cadre de l’appel de fonds des Nations Unies fournira une aide humanitaire vitale immédiate, y compris une aide en espèces et de l’eau potable, et soutiendra une reprise durable, notamment par la réparation des maisons et le soutien aux moyens de subsistance.

L’ONU et ses partenaires évalueront également l’impact économique, social et environnemental sur les pays touchés, pour l’élimination des cendres et en améliorant les conditions de santé environnementale. Une autre priorité est de continuer à prévenir la propagation de la Covid-19 dans le cadre des travaux de gestion des abris et de tous les efforts humanitaires et de relèvement.

« Le niveau de destruction qui a frappé ce beau pays et les perturbations généralisées causées par cet événement resteront à jamais gravés dans mon esprit. L’impact dévastateur de cet événement sur des milliers de personnes est indéniable », a déclaré Didier Trebucq.

« L’ONU sera un partenaire indéfectible, travaillant avec le gouvernement et le peuple de Saint-Vincent-et-les-Grenadines pour assurer une reprise solide et résiliente. Cet appel de fonds mondial mobilisera la solidarité internationale pour renforcer nos efforts ».

Le Premier Ministre Gonsalves s’est félicité de l’aide internationale à la suite des éruptions volcaniques, ajoutant que « l’ONU et ses institutions sont venues magnifiquement à l’aide de Saint-Vincent-et-les-Grenadines ».

Cette crise survient alors que Saint-Vincent-et-les-Grenadines est confronté à la pandémie de Covid-19, à une grave épidémie de dengue, et se prépare à la saison des ouragans.

 

ONU Infos

Previous post

La Guadeloupe qui avance à…. reculons !

Next post

Une politique pleine de haine pourra-t-elle sauver nos pays pour 2040 ?

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *