Société

S.Letchimy : « J’ai perdu un ami, un frère, un combattant »

J’ai perdu un ami, un frère, un combattant.
Pas n’importe lequel.

Un enfant de « bô kannal », un passionné, qui a lutté pour la reconnaissance de la Martinique en tant que Nation.

Un militant de valeur qui brillait par ses idées inflexibles et ses prises de positions anti-colonialistes.

Sa plume incisive, sa maitrise de la provocation et de la contradiction, ses qualités d’orateur lui ont permis de devenir une figure incontournable de la presse, de l’histoire et de la politique martiniquaise.

La Martinique perd aujourd’hui un de ses meilleurs fils, qui lui a témoigné durant toute sa vie un amour viscéral et inconditionnel.

Camille, avec ton départ, je perds un membre de la famille progressiste sur qui j’ai toujours pu compter.

Je n’oublierai pas ton sourire, tes plaisanteries, ton caractère volcanique et tes précieux conseils.

Les vrais amis sont comme les étoiles, même si on ne les voit pas, nous savons qu’elles sont là.

Camille, la mort ne t’a pas emporté, elle a simplement multiplié ta mémoire en chacun de nous.

Repose en paix, mon ami.

 

Serge Letchimy

Previous post

La 10ème dom tom cup est lancée !

Next post

Un exercice international à l'aube de la saison cyclonique

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *