Divers

Omelenko Soleil : Avec la Coronavirus, les gens ont besoin de se sentir rassurés et avoir de nouveau confiance en eux

Omelenko Soleil ‘’ Coach de Vie’’

La spiritualité d’Omelenko se dégage d’abord de sa présence. Il émane de lui quelque chose d’indiciblement bon. De mère française et de père martiniquais, il fait très jeune l’expérience de la différence et découvre qu’il possède une force intérieure conduisant ceux qui le croisent à se rapprocher de lui. Arrivant à Paris avec pour seul bagage, un sens inné de la connaissance, dont lui-même ne comprend pas l’origine, Omelenko, au hasard de ses rencontres, reçoit des ‘flashs’ de voyance, qu’il d’abord refuse. Ses amies le pressent de questions sur leur destinée, auxquelles il répond naturellement, sans vouloir faire de la voyance une profession. La vie en a décidé autrement. Il sera reconnu par ses pairs comme, le meilleur médium de France.

Depuis plus de 40 ans, son cabinet Parisien est visité par le Tout Paris. La médiumnité pour Omelenko, devient un puissant travail intérieur, destiné à perfectionner l’être humain, et lui permettre d’atteindre le sommet de son potentiel. Une de ses citations à retenir : L’esprit ne vieillit jamais quand le sens de l’émerveillement emplit chaque jour de notre Vie. Rencontre.

@FB

 97Land : Qu’est ce qu’un coach spirituel ?

Pour moi il accompagne les personnes qui cherchent un sens à leur vie, on devient un thérapeute. Car il faut travailler sur les énergies, avec le magnétisme, il faut développer ses connaissances et de là vôtre coaching sera efficace et votre guidance appréciée par vos clients, car le coach est sensé concilier personnalité et spiritualité : cela donne un développement personnel, car chacun doit avancer selon son chemin et son état de conscience. A la base je suis médium direct, je m’appuie sur la voix pour commencer la consultation, là j’arrive à pressentir, capter différentes choses ou images, on peut dire flash visuel en se concentrant sur une question, ou une personne, parfois avec une entité (on parle de don  médiumnique). Je n’ai pas besoin de support (cartes, pendule, boule de cristal) Je ressens les êtres et les émotions, toujours maintenir mes énergies en form , surtout prendre soin de mon entourage ma vie saine et positive.  

97L : Quels conseils donner pour mieux traverser cette période de confinement ?

Que faire pour vivre mieux notre confinement ?  Il faut essayer de planifier sa journée pour avoir des repères structurants, effectuer un travail différent. L’avantage avec le télétravail, cela nous donne une marge de liberté. Rendre son espace de travail le plus agréable possible, faire des visioconférences que tout soit à votre image; prendre l’air, discuter avec ses voisins ou amis, collègues, faire du sport très souvent compris la marche, le yoga, la méditation, reprendre le contrôle de sa vie .

97L : Quelles sont les conséquences du confinement ?

Il faut désormais apprendre à vivre avec le virus : être conscient  que sa vie et en danger, surtout rester acteur de votre propre vie, lâcher prise lorsque la situation et difficile à supporter, consulter si vous avez besoin d’aide une personne ayant une écoute positive, psychologique. Le confinement, a contribué à cette crise, sanitaire, sociale, économique, et en profondeur une valeur morale, spirituelle. C’est une crise de civilisation avec des conséquences psychiques.

Il faudra du temps pour éloigner (plusieurs mois ou années) cette pandémie, car c’est un ennemi porteur d’un danger mortel. Les personnes les plus fragilisées sont les personnes sans entourage affectif, vivant seules, à cause de la précarité matérielle, de la pauvreté, du chômage, du manque d’amour. L’inquiétude de la perte de repères par cette pandémie met en péril notre équilibre psychologique. Il doit nous permettre un retour sur soi, à l’essentiel qui peut être bénéfique, car notre cœur n’est pas confiné.

97L : Entre  déni, souffrance, deuil, tensions, isolement, quel chemin spirituel pour vivre mieux ?

Pratiquer la pensée positive, c’est se concentrer sur les émotions heureuses et l’instant présent, savoir se féliciter des victoires petites ou grandes. Il faut apprendre à lâcher prise et cesser de vouloir tout contrôler. Se récompenser au quotidien, face au contexte douloureux pour vivre au mieux cette pandémie et confinement. 

97L : Les livres en développement personnel à lire en cette période du confinement ?

Voila quelques lectures : L’apprentissage du bonheur de Tal Ben Shahar, Les 10 clés de la Pensée positive de Windy Dryden, Pouvoir du moment présent de Eckhart Tolle, Le pouvoir de l’intention du Dr Wayne W. Dyer, L’éveil de votre puissance intérieure d’Anthony Robbins.  

 97L : Dans les années 80, vous avez remporté le premier prix au Festival de voyance à Paris.

Pour ce qui est de mon prix au festival de Paris en 1980, ou je fûs le lauréat, cela reste un de mes plus beaux souvenirs, car après 15 jours de participation à l’hôtel Lutetia, nous devions faire des prestations (consultations) de 18 h à 24 h ou les gens devaient déposer leurs votes dans une urne pour le résultat final. Super souvenir !

Ma vie après ce jour a pris un tournant formidable entre les patients du tout Paris : journalistes, acteurs , soirées, conférences, voyages, organisations des mini-festivals, les politiques, célébrités… Cela fût très positif et dur de trouver l’énergie au quotidien , enfin que du bonheur car je pense que pour faire ce travail il faut être en harmonie avec soi même, et aimer l’humain.

97L : Pendant 4 ans, vous avez assuré un service de voyance en direct à la télévision belge, au Canada et aux États-Unis. Quelle différence entre le direct et une consultation ?

Cela a été très enrichissant à tout niveau pendant les 10 premiers années de ma carrière, après il y a eu RTL télévision Belge qui m’a fait une offre pour une émission de Médium direct, 3 fois par semaine. Cela m’a obligé à vivre en Belgique car mon contrat a durée plus de 3 ans. Après RTL j’ai ouvert un cabinet de consultation, je suis resté vivre 12 ans en Belgique, puis je suis parti au Canada à Montréal toujours pour explorer et faire d’autres découvertes dans la spiritualité. 

Je suis parti pendant 5 ans à Las Vegas où j’ai pu rencontrer des gens du spectacle (Céline Dion, Cirque du Soleil), du cinéma, de danseurs, modèles, créateurs, le monde des arts en général. Cela fait partie d’une carrière très enrichissante pour ma passion. La différence qu’il y a entre les consultations privées, et en direct à la télé, c’est le temps car en privé cela dure entre 1 heure où plus, le temps n’existe pas pour moi, mais par contre à la télé le temps est contrôlé. Quand l’opérateur dit : « on tourne » c’est dans l’instanné.  Je répondais en direct avec le son de la voix, on dit que cela est extra sensoriel.

97L : Vous dites que la médiumnité ne sert pas à prévoir l’avenir et la spiritualité est avant tout une question de vérité, d’harmonie et d’amour…

A la base je suis médium direct, je m’appuie sur votre voix pour commencer la consultation. Là j’arrive à pressentir, capter différentes choses ou images, on peut dire flashs visuels en se concentrant sur une question ou une personne, parfois avec une entité. (On parle de don médiumnique). Je n’ai pas besoin de supports cartes, pendules, boules de cristal. Je ressens les êtres et les émotions, toujours maintenir mes énergies en forme, surtout prendre soin de mon entourage ma vie saine et positive. Le médium est un canal, il n’a pas besoin de support pour faire une voyance. 

97L : Le coronavirus a-t-il attiré vers vous davantage de personnes ?

Le coronavirus attire plus de gens vers une prise de conscience sur tout se qui arrive sur la planète, entre la peur, la mort, le blocage, sur le futur car ils ont du mal à se projeter. À chaque crise les gens ont besoin de se sentir rassurés, et avoir de nouveau confiance en eux, et très souvent ils ont besoin d’aides. Je pense que la médecine parallèle a sa place.

97L : Pour conclure, vos projets ?

Je pense écrire un livre sur mon parcours, pour donner des conseils sur son propre parcours de vie, et pouvoir se faire confiance, car tout est possible de réaliser ses rêves. Si on croit en soi, surtout  être dans sa vérité et liberté. Toujours avoir la force et l’énergie pour aider encore des gens qui voudront faire un bout de chemin avec mes conseils, et mon vécu, vers la lumière et l’amour inconditionnel.

Propos recueillis par Wanda NICOT

 

Previous post

Les nouveaux mutés de la police nationale de la Guadeloupe

Next post

Enterrer sa grand mère n'est pas un motif impérieux pour voyager !

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *