Société

Sargasses : du fantasme à la réalité

Déjà aujourd’hui nous sommes tous plus ou moins tous d’accords grâce aux recherches scientifiques sur les causes principales de ce phénomène, la prolifération algues Sargasses.

Mais si on veut discuter des possibles solutions à ce problème complexe sérieusement, va peut-être falloir arrêter de fantasmer sur n’importe quoi déjà au départ.

Sur les soit disant solutions trouvées ailleurs, les chiffres fantaisistes, les projets non chiffrés et suffisamment étayés, sans dossiers sérieux…

Etre réalistes sur les conditions d’efficacité actuelles des barrages anti sargasses…

Sur les soi-disant solutions trouvées par le Mexique, Punta Cana etc…

En réalité aujourd’hui toutes les zones concernées sont encore dans la panade avec ce problème. C’est un fait, c’est un constat.
Tous les articles le démontrent et les touristes qui vont sur ces sites le disent.

Des solutions de barrages existent, mais demandent énormément de surveillance pour être efficaces et des équipes de plongeurs nécessaires , bateaux 7/7 , etc…
Sinon ça ne fonctionne pas, les algues s’infiltrent dans les brèches comme au Robert en Martinique.

La maintenance des barrages par les plongeurs est possible mais difficile car en dessous,  les kilos d’Algues poussent les filets du dessous.

Donc la question à se poser. Nos fonctionnaires influencés par Domota et Cie, sont ils prêts à ce travail difficile ? Peut on les forcer ? Je ne vois pas comment ? Mais bon…
Ne seront ils pas en grève quand on aura absolument besoin d’eux ?

Pour installer, entretenir, sortir ces barrages pour ne pas les perdre.

Si c’est comme pour l’eau ou ils ne foutent absolument rien, font faire le peu par des sous-traitants, les appels d’offres de plus de 50 M. du SMGEAG le prouvent, ce n’est pas du bla bla en l’air malheureusement , ils sont en ligne et à disposition.

Je crois qu’il faut penser à d’autres solutions. On ne peut pas compter sur ces personnes protégées par les syndicats et une partie de la population en Guadeloupe.

Donc sociétés privées pour cette maintenance ? Mais est possible pour une société privée une activité aléatoire de quelques mois ? Et ça depend des années. C’est une question.

Pour le ramassage des Sargasses à Saint Barthélémy et Saint Martin ce sont des sociétés privées qui ramassent sur les plages mais pas dans l’eau et pas forcément très régulièrement.

Partout, rien n’est ramassé dans l’eau pour l’instant.

Pas vraiment très satisfaisant partout non plus à ce jour et très cher, pas de barrages d’installés non plus pour l’instant.
Des petits projets intéressants de revalorisation du style sacs papier Sargasses, mais rien du tout qui règle sérieusement ce problème complexe.

 

Stop aux Sargasses

 

Previous post

Marie-Luce Penchard : "Je préfère juger aux actes"

Next post

LES NOIRS ASSIMILABLES DANS 500 ANS ?

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *