Société

O konba èvè pèp en nou

Le mouvement culturel CHOUKAJ et le collectif DOUBOUT POU GWADLOUP organisaient dimanche 28 novembre un grand déboulé en conscience de la place de la République à Nation en soutien au peuple guadeloupéen.

Vétus d’un couvre-chef rouge jaune vert, les marcheurs majoritairement originaires de la Guadeloupe ont tenu à rappeler que l’éloignement n’empêche pas la lutte, informant le public présent des 32 revendications de la plateforme syndicale dans une publication datant du 2 septembre dernier.

Presque 3 mois pendant lesquels ni l’État ni les élus locaux n’ont étudié sérieusement ce programme.
Autre sujet vivement discuté : le statut d’autonomie proposé par Sebastien Lecornu. Pour certains, un débat hors contexte, pour d’autres une piste à exploiter. Un manifestant reprend l’expression de Cesaire : « L’indépendance ne se donne pas. Elle se prend, elle s’arrache. Ca se paie en sang et en cadavres. Et je vous le demande : la Martinique est-elle prête à payer ce prix-là ? »

Dans une ambiance pacifique, la manifestation s’est clôturée en musique place des Antilles, après des prises de paroles, la foule reprenant notamment l’air venu de Guadeloupe :  » Yo armé, nou pa armé ».
Previous post

Lettre ouverte pour la nommination de nouveaux Préfet et Directeur de l’Ars

Next post

La réunion entre S.Lecornu et les organisations syndicales a tourné court

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *