Société

Joyeuses fêtes : La boite de Pandore est ouverte

Avec les fêtes de fin d’année, tout le monde aspire à être heureux en famille. Du moins, c’est ce que nous souhaitons tous.

Tous ? Çà c’est une autre affaire car bien des facteurs viendront contrarier toutes les bonnes résolutions que nous avançons à l’aube de ces fêtes si prisées sous nos latitudes. Tout d’abord, il y a une inconnue qu’il sera nécessaire de prendre en considération.

La destination Guadeloupe, tout comme la Martinique, connaît une arrivée massive de touristes. 40 000 dit-on, ce qui veut dire que forcément les possibilités de contamination seront à revoir à la hausse. Je n’affirme pas que les touristes qui sont pour l’économie du pays, une source de rentrée d’argent, ne doivent pas séjourner sous nos latitudes, mais encore faut-t-il que tout le monde joue le jeu en respectant les mesures pour éviter la diffusion du virus.

Mais comment croire que tous respecteront les gestes barrières ? Comment croire que 40 000 personnes vont se soumettre de façon exemplaire aux restrictions imposées par la situation particulière que nous traversons. Comment croire encore que 40 000 personnes seront 24H/24H en état de vigilance optimale ?

Loin de moi l’idée de faire des prédictions en affirmant qu’après les fêtes nous devrions faire face à un constat alarmant allant dans le sens d’une augmentation de la pandémie. Il est facile de comprendre que les commerçants n’ont guère le choix et qu’il doivent profiter de cette échéance pour essayer de mettre un peu de beurre dans leur épinard. Mais chacun doit comprendre que la situation est grave et que si on ne peut pas enrayer le Covid, on peut freiner sa progression. C’est pourquoi il est utile de rappeler que nous avons tous un rôle à jouer pour que 2021 ne voit pas apparaître une troisième vague.

Alors pour que tout se passe pour le mieux, évitons les rassemblements de grande importance. Portons nos masques, utilisons les gels hydroalcooliques et épargnons à nos personnes âgées de trop longues visites. La médecine progresse et des vaccins sont en passe d’être mis sur le Marché. Mais aujourd’hui la seule prophylaxie fiable qui existe, c’est nous qui la détenons par notre comportement qui doit être exemplaire.

Restons vigilants, sobres et responsables, d’autant que si nous avons connu une certaine baisse du taux de contamination ces derniers temps, la circulation du virus reste tout de même importante. Si la présence d’un nombre massif de touristes peut constituer un danger pour notre population, il n’en reste pas moins vrai que c’est à nous d’abord de faire le nécessaire pour limiter les dégâts.

Joyeuses fêtes !

Hugues Pagesy


Communiqué d’Eric Jalton.

40 000 personnes vont débarquer en Guadeloupe durant les prochaines semaines pour profiter des vacances au pays au soleil, dans une région faiblement touchée par l’épidémie mondiale Covid 19…. Tant mieux pour les besoins immédiats de nombreux secteurs économiques pourvoyeurs d’emplois.

Toutefois, nous avons de légitimes raisons d’être inquiets pour employer un euphémisme quand on sait statistiquement compte tenu du taux de positivité Covid-19 en vigueur au niveau hexagonale que ce sont plus de 2 000 personnes contaminées par le coronavirus qui vont débarquer en définitive dans notre archipel guadeloupéen.

Puissent les mesures préventives et la mobilisation vigilante du peuple guadeloupéen suffire à nous éviter une reprise épidémique et son cortège de malades, d’engorgement tragique de notre Chu et de morts ! J’ai réclamé pour ma part un couvre-feu temporaire après les jours de fêtes de noël et de jour de l’an afin de compenser positivement l’effet négatif inéluctable de ces jours là. Le Préfet m’a rétorqué préférer attendre une reprise effective de l’épidémie pour en décider éventuellement…. Dont acte ! Mais prévenir vaut mieux que guérir.

Previous post

Marcus crache, Lilian trinque

Next post

MISS GUADELOUPE ET REUNION DANS LE TOP 8

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *