Société

Ivan Hoarau, figure du mouvement social à La Réunion nous a quittés

Les débuts militants d’Ivan HOAREAU à la CGTR datent des années 1980. Il a pris les responsabilités de la formation syndicale confédérale pour ensuite débuter son premier mandat en tant que Secrétaire Général en 1996. Il réalisait actuellement son 5ème mandat, ce qui marque incontestablement l’histoire du syndicalisme à La Réunion et l’histoire de la CGTR.

Ivan était un secrétaire général rigoureux dans toutes ses démarches et à la fois un militant engagé durant toute sa carrière. Sa détermination, dans toutes les mobilisations, nous a marqué et plus particulièrement au moment des manifestions DE PERETTI (ancien Ministre des DOM) en 1997 contre la remise en cause de la rémunération des fonctionnaires et aussi durant le mouvement du COSPAR qui a marqué son combat syndical.

Ivan est une figure du mouvement social à La Réunion. Il a dirigé le combat, à La Réunion, contre la Loi EL KHOMRI (plus d’une dizaine de manifestions). Récemment, il était à la tête de la mobilisation contre le projet de la réforme des retraites.

On se souviendra d’un homme d’action, d’un homme de terrain, d’un procédurier qui se tenait toujours à proximité des camarades de la confédération et à l’écoute de son entourage professionnel.

La CGTR perd aujourd’hui un immense dirigeant.

La CGTR présente toutes ses condoléances à la famille et les proches d’Ivan HOAREAU et les assure de son soutien le plus fraternel.

Le Bureau Confédéral CGTR


COMMUNIQUE DE PRESSE 

Condoléances du préfet de La Réunion à la famille de Monsieur Yvan Hoarau

Jacques Billant, préfet de La Réunion, adresse ses sincères condoléances à la famille et aux proches d’Yvan Hoarau, secrétaire général de la Confédération Générale des Travailleurs Réunionnais depuis 1996 et décédé à l’âge de 65 ans.

Il tenait une place éminente à La Réunion. Militant syndical depuis 1981, Yvan Hoarau a été élu Secrétaire Général de la CGTR lors du 8ème congrès, puis reconduit dans son mandat jusqu’à ce jour.

Il a été un partenaire engagé dans le dialogue social et undéfenseur acharné des droits des travailleurs et des travailleuses. Avec sa disparition La Réunion perd un militant syndical actif et influent.

Membre du CREFOP, il a été à ce titre un acteurincontournable de la construction des politiques de l’emploi et de la formation sur le territoire.

Le préfet de La Réunion rend hommage à son dévouement pour la cause publique.

Previous post

Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour 5 communes de Guadeloupe

Next post

Un album familial : la baleine aux yeux verts

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *