Société

DES ROIS THAUMATURGES AUX ANTILLES ?

Le passage par la télévision serait-il devenu l’étape obligatoire pour réussir en politique ? En Guadeloupe, il y avait eu le « comique » Ibo Simon, avec les dérives que l’on sait. A l’échelle du globe, après Donald Trump et Beppe Grillo en Italie, c’est un comique qui a été élu le 21 avril 2019 à la présidentielle ukrainienne.

Star du petit écran, Il multipliait les apparitions à la télévision. Il incarnait un professeur d’histoire arrivé subitement à la tête de l’Etat.
Il n’était pas seulement le principal acteur mais le créateur et le producteur de la série « Serviteur du Peuple ».

Il jetait dans la piscine la patronne du Fonds monétaire international, il tirait à l’arme automatique sur les conseillers (régionaux, territoriaux ? Non, non, ce n’est pas un appel à la violence) qui se moquaient de lui.
Il s’agit du « clown » Zelenski élu président d’Ukraine il y a un an.

Giuseppe Grillo, dit Beppe Grillo, humoriste, acteur, blogueur et militant politique italien, lanceur du Mouvement 5 étoiles, s’est fait connaître en animant deux journées populaires, le V-Day, pour Vaffanculo (« va te faire foutre » ), en 2007 et le V2-Day en 2008.

On l’a vu aux Antilles, en Guyane, à la Réunion, dans l’Hexagone. Dans un climat de défiance généralisé envers la classe politique, l’abstention massive terrasse les hommes politiques, leur ôtant toute légitimité.

En Guadeloupe, face aux calamités qui pleuvent sur l’archipel, on serait tenté d’y voir une épreuve et une punition, une œuvre de la Providence contre une île dévoyée par l’abyssale dette spirituelle de ses politiques.

L’électeur n’attend plus de miracles.
La thaumaturgie est, dans le domaine religieux, le fait de faire un miracle, notamment un miracle de guérison. Ary Chalus et Alfred Marie-Jeanne/Serge Letchimy auront bien besoin de ces dons divins.

Tout comme Louis XIV, ils effleureront les plaies et les tumeurs, feront le signe de la croix et prononceront la formule rituelle : Le roi te touche, Dieu te guérit. C’est par cette phrase que les rois de France accompagnaient le cérémonial du toucher des écrouelles, censé guérir, par intervention divine, les sujets atteints de tuberculose ganglionnaire, une maladie qui faisait autrefois des ravages.

Louis XIV aura touché pendant son règne 200 000 malades (la moitié de la population guadeloupéenne).
Il y a toujours des mauvaises langues. On peut se référer à ce qui fut dit d’une maîtresse de Louis XIV, « qui mourut de cette maladie, quoiqu’elle eût été très bien touchée ».

Notons toutefois que les simulateurs sont légion, et que les médecins devaient intervenir pour séparer le bon grain de l’ivraie. De faux malades se présentaient. On ne saurait trop conseiller à Ary Chalus de surveiller comme du lait sur le feu les multiples quémandeurs, de RESPIRE Plus, aux organisateurs de concerts. Suivez mon regard du côté de gardés à vue…

Pierre Rahbi a pu dire : « Si l’homme ne change pas, il sera éliminé. Nous sommes en péril.
L’intelligence aurait dû nous dire : Cessons de détruire »

Aucun homme politique guadeloupéen ne parvient à s’élever au-dessus des réalités triviales de la gestion du copinage, et arracher le citoyen au désenchantement. La liste « NOU » ne sera-t-elle qu’éphémère ?

En Martinique, Serge Letchimy parviendra-t-il à terrasser le vieux lion Marie-Jeanne dont les griffes restent puissantes ?

Que proposera le re-futur Président de région Guadeloupe : un golf, une piste super-motards, un gigantesque centre commercial, une énième zone commerciale ? En cas d’alternance en Martinique, tous les projets seront-ils jetés à la poubelle et les anciens ressurgiront-ils ?

Continuons à écouter Pierre Rahbi. « Quand on examine le monde tel qu’il va, on continue à être stupide, à donner bien plus de valeur aux armes, aux meurtres, à la tuerie et aux dégradations, au déboisement », et le penseur Jacques Ellul. « Dans la société technicienne, la technique ne respecte rien, elle profane ce qui était sacré jusqu’à maintenant.
La technique est devenue autonome, elle s’auto-engendre et accélère même sa course.
Cette mutation de nos paysages et de nos modes de vie fait que nous ne vivons absolument plus dans le même monde que nos parents.
Les illusions de la démocratie et le saccage de la planète devraient être mis en corrélation.
Plus les hommes sont conditionnés, jusque dans leurs loisirs et dans leur vie la plus intime, plus le mensonge d’Etat prospère.
La liberté de l’homme menace de détruire la terre ».

L’impuissance guadeloupéenne est le corollaire de la démesure guadeloupéenne (projet Karukera Bay, agrandissement frénétique de l’aéroport alors que la mutation COVID opère partout dans le monde une décroissance, embouteillages monstrueux preuves du manque d’anticipation de nos décideurs dans tous les domaines).

La dynamique du capital exige la transformation en marchandise de tous les biens communs naturels, ce qui conduit tôt ou tard à la destruction de l’environnement.
Jacques Ellul prédisait un avenir plus ou moins proche, avec un scénario selon lequel à l’impuissance du mouvement écologiste, récupéré et phagocyté par le spectacle politique et le consumérisme le plus échevelé, répondra une écologie autoritaire, imposant à l’ensemble des peuples des mesures de survie devenues inévitables ».

Quand l’homme politique guadeloupéen aura fini de massacrer toutes les rivières, toutes les forêts, toutes les plages, toutes les mangroves, il ne sera même plus temps de parler d’autonomie ou d’indépendance, car nous aurons tous fui. Peut-être que cette Guadeloupe sera mise sous tutelle de l’Organisation des Nations-Unies.

Replongeons-nous dans l’Histoire. Devant le manque de succès de la guérison, la formule royale s’est progressivement transformée en : « Le roi te touche ; Dieu te guérisse ». A Madinina on pourrait la traduire par : « mwen chwazi, sauf si yo pa lé, d’être le président de l’exécutif » (A.M.J).

Revenons en Guadeloupe. Juste une question pour finir : Le fameux bus des mers est tombé lui aussi à l’eau ? Enfin restons optimistes. Le TCSP a quand même réussi à voir le jour en Martinique.

Previous post

Thierry Suquet nommé Préfet de Mayotte, délégué du Gouvernement

Next post

Sculptures des Antilles et d'Haïti à Albuquerque

Théo LESCRUTATEUR

Théo LESCRUTATEUR

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *