Culture

Bob Marley Roi des machos ou icône de la paix ?

Matthieu Garrigou-Lagrange dans son émission « Sans oser le demander »sur France Culture, reçoit Francis Dordor, journaliste reporter à l’hebdomadaire Les Inrockuptibles, auteur de la biographie Bob Marley, le dernier prophète, éditions Gallimard.


Bob Marley, la « première star du tiers-monde », ne l’est pas devenue en inventant le reggae mais en devenant le vecteur de son sens le plus profond et en l’érigeant en hymne d’une spiritualité fraternelle et pacifique.

Fils d’un colon blanc et d’une paysanne noire, Bob Marley semble être né pour incarner, autant par sa personne que par sa musique, le métissage radical dont le reggae se fait l’écho.

Son expérience du déracinement et son refus de s’identifier à une seule culture ont fait la force de son identité artistique, marquée par le désir de susciter l’unité perdue. Cela explique son attachement à la notion de « fraternité », cette solidarité qui passe d’abord par le dénuement et réunie tous ceux qui n’ont rien, autour d’hymnes, de chants et de danses dont la portée est universelle.

Après tout, Bob Marley, avant d’être l’idole que l’on connaît, était né « clochard » et destiné à vivre comme un « voyou ». Comment ne pas voir en lui le Messie d’une nouvelle spiritualité ?

Lui qui était imprégné dès l’enfance par les valeurs chrétiennes en lesquelles croyaient sa mère, n’a-t-il pas posé un nouveau regard sur le christianisme, à partir justement de sa position afrocentriste ?

Le rastafarisme n’est cependant pas tant une religion que le moyen de devenir soi-même, puisque d’après lui, « tout noir est né rasta ».

Quel fut le parcours atypique de celui qui allait devenir l’icône du reggae ? Quelles rencontres ont permis à son talent de se déclarer au grand jour ? Et enfin, comment comprendre ce Don Juan des Caraïbes, qui a vécu ses relations amoureuses avec autant de passion que de liberté ?


Pour écouter (58 minutes) :

https://www.franceculture.fr/emissions/sans-oser-le-demander/roi-des-machos-ou-icone-de-la-paix

Previous post

Mediation : Olivier VERAN répond favorablement à Serge LETCHIMY

Next post

"Empêcher la langue, c’est rendre l’identité impossible"

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *