Société

Réunion : dégradation de la situation sanitaire

Coronavirus Covid-19 à La Réunion : La situation sanitaire se dégrade cette semaine : les gestes barrières et les protocoles sanitaires doivent absolument être respectés !

Une remobilisation est plus que jamais nécessaire.

Les chiffres des 7 derniers jours montrent une augmentation importante du nombre de cas avec un taux d’incidence hebdomadaire qui se fixe désormais à 156/100 000 habitants, soit le chiffre le plus haut atteint à La Réunion depuis le début de l’épidémie, et un taux de positivité en hausse à 6,1 %.

Le nombre de dépistage augmente également, ce qui est par contre un point positif, et l’occupation des lits de réanimation demeure stable malgré cette hausse du nombre de nouveaux cas, ce qui pourrait être un des premiers effets de la campagne vaccinale.

Compte tenu de cette dégradation, le calendrier de désescalade des mesures de protection ne peut être  maintenu. D’ores et déjà, il est acquis qu’il ne sera pas possible d’enclencher le 9 juin prochain la troisième étape du plan de désesclade.

Une remobilisation autour des gestes barrières et des respects des protocoles est absolument nécessaire pour mettre un coup d’arrêt à cette circulation.

La priorité de tous doit être la vigilance et la prudence face à la COVID-19. Il faut veiller au strict respect, en toutes circonstances, des gestes barrière, limiter les contacts sociaux, et respecter les mesures en application.

Situation sanitaire

La préfecture et l’Agence Régionale de Santé ont le regret d’annoncer ce mardi 25 mai 2021 les décès intervenus au cours des 7 derniers jours de 12 patients originaires de La Réunion (2 personnes âgées entre 45 et 64 ans, 4 personnes de + de 65 ans et 6 personnes de + de 75 ans) et d’un patient arrivé à La Réunion dans le cadre d’une évacuation sanitaire.

Du 15 mai au 21 mai, 1 335 cas ont été recensés en 7 jours, soit un taux d’incidence hebdomadaire en hausse porté à 156,4/100 000 habitants.

Parmi les 1 335 cas :

  • 1 325 cas sont classés autochtones,
  • 4 cas sont classés autochtones secondaires,
  • 6 cas sont classés importés.

Du 15 mai au 21 mai, 1 598 tests ont été criblés pour identifier une souche de variant. Sur ces 1 598 tests, on comptabilise 1 169 cas de variantes COVID (1 128 sud-africains ou brésiliens et 41 britanniques), soit une proportion de 73% en hausse par rapport au 71% de la semaine précédente).

Compte tenu des 22 796 guérisons et des 189 décès depuis le début de la crise sanitaire, 1 916 cas sont encore actifs à ce jour.

 24 901 cas ont été investigués à ce jour par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 92,9 % sont des cas autochtones.

Au 25 mai, 35 lits de réanimation étaient occupés par des patients positifs à la Covid-19 sur les 117 lits de réanimation comptabilisés sur le territoire réunionnais.

Previous post

Hommage à Stella Walters

Next post

Restriction de l'usage de l'eau en Martinique

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *