Divers

Hommage à Stella Walters

Le week-end de la Pentecôte a été un jour de tristesse et de pleurs pour son fils David WALTERS, son petit-fils, son compagnon de vie, ses amies et son entourage. La créatrice Stella WALTERS est décédée à l’âge de 67 ans, dimanche 23 mai d’une crise cardiaque.

Il y a 3 ans, diagnostiquée d’un Cancer du Sein, nouvelle difficile à accepter, elle traverse plusieurs phases face à cette épreuve.

Elle entretient une relation biologique avec les plantes, l’aromathérapie et devient une adapte du bouddhisme de méditation. Finalement elle décide de se faire opérer en 2020. Un soutien indélébile de la famille, qui lui transmet l’énergie positive pour faire face à la chimiothérapie et sa reconstruction.

L’ile de GOREE (Sénégal) dans ce lieu, symbole emblématique de la racine culturelle (mémoire, et de la traite de l’esclavage) sera la révélation et le déclic opère. Une créatrice exceptionnelle autodidacte et créatrice de bijoux en fruit à pain ou Fwiyapen en créole authentique marqueur de l’identité culinaire.

Elle a su donner vie et âme au Fruit à pain avec différents matériaux, bois naturels et développer une authenticité innovante. Son savoir-faire est également mis à contribution pour décorer des défilés, des spectacles, des courts-métrages.

Sa pugnacité et détermination aux côtés de l’association « Ma tété » s’occupant du Cancer du Sein laissera une image réconfortante et rassurante d’une femme de conviction qui s’est battue jusqu’au bout. Une pluie d’hommage se sont succédés sur les réseaux sociaux et notamment sa ville natale le Robert.

Message de Nathalie Chillan, présidente de Ma Tété :

« C’est une grande perte pour notre association. Tous les bénévoles et sympathisants sont restés sans voix à l’annonce de cette nouvelle de la disparition de Stella. Nous sommes d’autant plus choqués, qu’elle allait mieux dans le cadre de sa lutte contre le Cancer du Sein dont elle était atteinte. Apprendre qu’elle est décédée d’une crise cardiaque est pour nous une grande injustice. Stella c’était la joie de vivre, l’amour des autres, de la nature, une bénévole active, dynamique et engagée. Elle va énormément nous manquer ».

Texte Wanda NICOT

 

 

Previous post

Le 23 mai intègre le patrimoine de Creil

Next post

Réunion : dégradation de la situation sanitaire

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *