Société

Pourquoi le RN s’empare-t-il du foot ?

Extraits d’un excellent article de Nicolas Kssis Martov publié dans So Foot le 24 mai sur l’exploitation de l’actualité footballistique dans les sphères politiques.

« Karim Benzema est un Français de papier, mais se dit lui-même algérien par le cœur : il n’a qu’à jouer pour l’équipe algérienne. Mais les salaires sont bien moins importants en Algérie ».  Le tweet de Stéphane Ravier, sénateur RN des Bouches-du-Rhône, a réussi l’exploit de déformer gravement les propos de l’attaquant madrilène et de ressortir le vieux fantasme de sa famille politique : les « vrais » Gaulois ne le sont que par le « sang » . Ce discours, appliqué autrefois aux immigrés juifs d’Europe de l’Est ou aux Italiens, retombe désormais sur les enfants de l’émigration post-coloniale. Jordan Bardella, vice-président du parti et député européen, a ensuite embrayé sur France Info concernant Youssoupha : « Je pense qu’on a cédé à une partie « racaille » de la France. » Le rappeur, choisi pour être l’auteur de l’hymne des Bleus, ne serait de la sorte pas assez rassembleur. Alors qu’évidemment, le RN prône l’unité de tous les Français. Contre-pied parfait, dans la démagogie…

Ces polémiques surviennent alors que le reste de la classe politique a plutôt bien accepté le retour de l’ancien paria, y compris au sommet de l’État. De même, Roxana Maracineanu a défendu le choix de Youssoupha qui « est en accord avec nos valeurs pour lutter contre le racisme et promouvoir la diversité » . Ce consensus représentait du pain béni pour un RN largement banalisé, l’étape de la dédiabolisation étant dépassée depuis longtemps puisque ses idées sont largement promues par des chroniqueurs qui finissent par se présenter sur ses listes.

Le football, par son aura et son importance sociale, lui offre soudainement un terrain idéal pour travailler ses fondamentaux auprès de l’électorat et surtout de ses sympathisants. Bref, redevenir les « seuls contre tous » à véritablement refuser une « diversité » imposée par le « système » contre la volonté du peuple de France. Le RN assume son rejet de Benzema et de Youssoupha, cette « racaille », faute de pouvoir dire franchement les choses…

Désormais, en 2021 et au cœur de la « bataille culturelle » pour conquérir le pouvoir, le RN doit faire face à une concurrence de plus en plus féroce sur ses propres terres. L’ensemble du spectre politique vient braconner « chez lui »… Et en pointant du doigt Karim Benzema et Youssoupha, il peut illustrer sans grand risque que, malgré les relookages et un nouveau nom, il n’a pas oublié qui il était ni qui il fallait détester. Quoi de mieux, toujours et encore, que le foot pour remplir une si terrible fonction de bouc émissaire ?

 

A lire dans son intégralité

https://www.sofoot.com/pourquoi-le-rassemblement-national-s-empare-t-il-du-foot-499863.html

Previous post

CHU de Guadeloupe : Une étiquette de déviant posée sur un syndicaliste 

Next post

Les hôpitaux de Guyane appellent à la responsabilité de chacun

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *