Société

Plan Chlordécone IV : l’Etat « avance sur le chemin de la réparation et des projets »

Communiqué de presse

Le Gouvernement lance le Plan Chlordécone IV pour la période 2021–2027.

Présenté par le préfet de Guadeloupe le jeudi 25 février et le 3 mars prochain par le préfet de Martinique à l’occasion des comités de pilotage locaux, il a été élaboré en associant collectivités, associations, organisations professionnelles, scientifiques, et après une consultation publique organisée fin 2020.

Ce plan a pour ambition de protéger les populations contre cette pollution environnementale persistante et prendre en charge ses impacts qu’ils soient sanitaires, environnementaux ou économiques. Il est la traduction de l’engagement du Président de la République de faire en sorte que l’Etat « avance sur le chemin de la réparation et des projets ».

Le Plan Chlordécone IV vise à poursuivre et à renforcer, les mesures déjà engagées pour réduire l’exposition des populations à la pollution par la chlordécone en Guadeloupe et en Martinique, ainsi qu’à déployer des mesures d’accompagnement adaptées.

Pour cela, le budget global prévisionnel du plan chlordécone IV, pour la période 2021-2027, est fixé à 92 millions d’euros. Plus de 31 millions d’euros sont financés par le Programme des Interventions Territoriales de l’État (PITE), complétés par d’autres financements de l’Etat (dont 3 millions d’euros via France Relance) et 16 millions d’euros de fonds européens à mobiliser avec l’appui des collectivités territoriales.

Ce nouveau plan chlordécone IV (2021-2027) comporte six stratégies permettant de couvrir l’ensemble des enjeux et priorités pour la population :

  • Communication : pour mieux informer et sensibiliser tous les publics en vue de protéger la population
  • Recherche : pour renforcer les connaissances et les appliquer sur le terrain
  • Formation et éducation : pour former les citoyens dès le plus jeune âge
  • Santé – environnement – alimentation : pour protéger la santé et l’environnement et pour promouvoir une alimentation locale saine et durable vers le « zéro chlordécone »
  • Santé – travail : à destination des assurés, des médecins et des entreprises
  • Socio-économique : pour accompagner les professionnels impactés.

Pour s’assurer de la bonne mise en œuvre des stratégies, le Gouvernement a nommé, le 5 février, Edwige Duclay, directrice de projet chargée de la coordination interministérielle du plan.

Le plan chlordécone IV regroupe 47 mesures à retrouver dans leur intégralité sous ce lien : https://outre-mer.gouv.fr/ive-plan-chlordecone-2021-2027-synthese-strategie

Previous post

Le 27 février à République

Next post

De l’irrationalité à la panique des décideurs guadeloupéens

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *