Culture

Martinique : Ça ressemble au carnaval mais ce n’est pas le Vidé et c’est pour ça que cela n’a pas marché ! 

« Tiens ! Et si vous faisiez un colombo ? Ça va vous occuper » demande la voix de la Fwans.

– Désolé je n’ai ni viande, ni poisson.

– Ben il sera végétarien, me rétorque-t-on.

– De toutes façons, je n’ai pas de poudre…

– Ma foi vous mettrez de la moutarde. La moutarde c’est bon.

– Et le riz ? Je n’ai pas assez de riz…

– Une petite salade en accompagnement, ça compenserait ?

A ce moment, tout individu normalement constitué devrait pousser un gros tchip ou reprendre l’expression favorite des joueurs du Club Franciscain. Mais ici non, les cuistots de la culture, les jusqu’auboutistes ont poursuivi leur tambouille.

Le « Milim 4 Fwa », un concept d’un « carnaval autrement » au stade Pierre Aliker, à Dillon n’a pas convaincu les Martiniquais qui ont laissé leur place aux touristes. Le Préfet lui, n’était pas là pour ambiancer l’île mais pour faire respecter « l’ordre ».

Premiere victime, Vaval pour des raisons de sécurité, et à sa place un bwabwa, parce qu’avant « c’était comme ça ». Les bwadjaks, eux, alignés sagement. A quand un musée ? Une centaine d’agents pour filtrer les entrées au stade, prise de température, masque obligatoire et gel hydro-alcoolique. Une fois installé, nécessité de respecter la distanciation sociale pour un soukré ko hygiénique. Hygiénique mais sans saveur et sans peuple.

Pres de 3 000 personnes s’étaient inscrites, à peine le tiers s’est déplacé. Des défilés improvisés ont par contre eu lieu. A la Lezarde, on parle d’un vidé avec 5 000 participants. Un échec qui prouve que certaines traditions ne peuvent se diluer dans une pâle imitation de modèles venus d’ailleurs. La Voix de la France n’a jamais compris, ne comprend pas et ne comprendra toujours pas la société martiniquaise. Mais ça, ce n’est pas nouveau.

Previous post

Renforcement des mesures sanitaires pour les déplacements aux Antilles

Next post

Le Chèque Tourisme prolongé jusqu'au 30 juin

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *