Divers

Neymar le porte-voix des victimes de racisme

Neymar, l’attaquant du Paris Saint-Germain devient-il le nouveau porte voix des victimes de racisme ? Après ses déclarations d’il y a 15 jours visant le 4ème arbitre de la rencontre PSG Istambul, il a eu ce weekend l’occasion de dénoncer à nouveau des faits de discrimination.

Il a d’abord exprimé sa solidarité pour un garçon brésilien de 11 ans victime de racisme dans une vidéo devenue virale sur Internet puis avec le joueur Gerson se plaignant de son adversaire colombien Juan Ramirez lors d’un match entre Flamengo et Bahia.

Le cas de Luiz Eduardo, 11 ans, joueur de l’Uberlandia Academy, a été largement rapporté sur Internet et dans la presse brésilienne depuis jeudi. L’incident s’est produit la veille, mercredi, lors d’un match contre l’Institut SET qui s’est tenu dans la commune de Caldas Novas lors d’un tournoi pour enfants.

« J’ai vu que tu avais vécu une situation désagréable et triste. Malheureusement, nous sommes passés par ce genre de choses qui n’ont plus lieu d’être aujourd’hui. Je veux te souhaiter beaucoup de courage et beaucoup d’amour », a déclaré la star de l’équipe brésilienne dans une vidéo divulguée sur les réseaux sociaux.

À la fin du match, Luiz Eduardo s’est assis dans l’herbe et s’est mis à pleurer. Le garçon, inconsolable, a expliqué que l’entraîneur de l’équipe adverse, Lásaro Caiana, s’était adressé à lui avec ces termes racistes : « Faites taire le negre là-bas ! » répété à de multiples reprises.

Le club a publié la vidéo du témoignage du garçon sur son profil Instagram et a déposé plainte à la police. « Nous nous adressons aux plus hautes instances en défense de notre jeune et contre un acte déplorable qui ternit l’image du football », a déclaré Uberlândia Academy.

Les organisateurs du concours ont décidé de suspendre provisoirement l’entraîneur de l’équipe rivale, qui a réfuté les accusations à son égard et s’est déclaré surpris par son implication dans l’affaire. « Comment pourrais-je insulter un frère de couleur ? C’est impensable. Personne n’a la preuve de cette offense, il n’y a aucun enregistrement, aucun témoin », a-t-il ajouté.

De son côté, Neymar, qui avait affirmé en septembre que le défenseur espagnol de l’Olympique de Marseille Álvaro González avait eu des propos racistes, a encouragé Luiz Eduardo à ne pas renoncer au football.

« J’espère que tu n’abandonneras pas ce que tu aimes faire, c’est-à-dire jouer au football. Transforme cela en force, entraîne-toi; sois plein d’amour pour tes parents, ta famille, tout le monde sans distinction de race ni de couleur. Je suis avec toi. Câlin ».

Pour l’affaire Gerson-Ramirez, l’arbitre a bien consigné un conflit entre les deux hommes dans son rapport, sans confirmer le « Tais-toi, toi le Noir » dans la bouche de Ramirez. La Confédération brésilienne de football a demandé l’ouverture d’une enquête.

« Il est dégoûtant de vivre avec le racisme et encore plus avec ceux qui minimisent ce crime. Je ne vais pas me taire. Ma lutte, la lutte des Noirs, ne s’arrêtera pas… Ils ne m’ont pas fait taire dans la vie, ils ne m’ont pas fait taire sur le terrain et ils ne diminueront jamais notre couleur de peau » a déclaré l’ancien joueur de la Roma, soutenu par Neymar qui lui s’interroge : « Jusqu’à quand ? ».

Previous post

MISS GUADELOUPE ET REUNION DANS LE TOP 8

Next post

Johanna voulait offrir à son bébé une vie digne d'être vécue. Cela s'est terminé en tragédie.

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *