Divers

L’hommage aux soldats ultramarins morts pour la France

Dans le cadre de l’hommage rendu chaque année par la Ville de Paris aux soldats ultramarins morts pour la France, Jacques Martial, Conseiller de Paris délégué auprès de la Maire de Paris, chargé des Outre-mer, a procédé jeudi 11 novembre à un dépôt de gerbe au pied de la plaque commémorative qui leur est dédiée, quai Henri IV à l’Esplanade des villes « Compagnons de la Libération ».

En août 1914, lorsque la France entre en guerre, le haut-commandement français décide d’utiliser les troupes indigènes dans le conflit et multiplie les appels à l’engagement dans les colonies. Les populations sont invitées « au loyalisme patriotique, au rassemblement sous les plis du drapeau de la Mère Patrie ».

Ainsi donc combattront pour la France des Africains du Nord, de tirailleurs « sénégalais », des soldats indochinois, ceux des cinq comptoirs en Inde et des Réunionnais, Guadeloupéens, Martiniquais, Guyanais, Calédoniens, Polynésiens, Saint-Pierrais et Miquelonnais.

Une cérémonie simple  pour un devoir de mémoire auxquels sont associés depuis 2012 tous les morts pour la France que ce soit durant la Première Guerre mondiale mais aussi pendant les autres conflits.

Previous post

Et si la solution aux Antilles était de faire appel aux gangs ?

Next post

Echec de la mission de médiation au CHU de Martinique

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *