Divers

Inauguration du jardin Toussaint Louverture à PARIS

Le lundi 10 mai, Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions, la Maire de Paris, Anne Hidalgo, a inauguré le jardin Toussaint Louverture, dans le 20ème arrondissement, en présence notamment de Jean Marc Ayrault, ancien premier Ministre, Président de la Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage, de l’ambassade d’Haïti, des élus parisiens et de quelques personnalités ou responsables associatifs.

@Pierre Thomas

Cette cérémonie s’est déroulée en format restreint, dans le respect des mesures sanitaires en vigueur.

Après une belle lecture d’extraits de « Monsieur Toussaint », d’Edouard Glissant par Laëtitia Guédon et Greg Germain, Anne Hidalgo est intervenue sur le sens de ce choix.

Evoquant le parcours unique et la personnalité complexes de Toussaint Louverture, héros de la lutte contre le rétablissement de esclavage, combattant infatigable pour la liberté, initiateur de l’indépendance d’Haïti, première République noire du monde, Anne Hidalgo a souligné son rôle précurseur dans les luttes pour les indépendances et la décolonisation, avant même le Libéria, Simon Bolivar ou, un siècle plus tard la décolonisation en Afrique.

Mais surtout, ce jardin Toussaint Louverture entre en résonnance, dans l’est parisien, avec le jardin Solitude, inauguré en septembre dernier dans le 17ème arrondissement, et se trouve à quelques centaines de mètres de la rue Delgrès.

Solitude, Louis Delgrès, Toussaint Louverture, trois figures héroïques et tragiques de la lutte contre le rétablissement de l’esclavage par Napoléon Bonaparte en 1802.

Il était important que cet épisode funeste soit rappelé, surtout en cette année 2021, bicentenaire de la mort de Napoléon.

Ce 10 mai 2021 enfin, évoque l’Appel de Louis Delgrès, le 10 mai 1802, mais surtout le 20ème anniversaire de la loi Taubira, qui a porté au cœur de la République, et pour les générations futures, le caractère indépassable de ce crie contre l’humanité qu’est l’esclavage

Afin de compléter cet hommage, Jacques Martial a également procédé ce lundi en début d’après-midi, au nom de la maire de Paris, et dans un format également conforme aux contraintes sanitaires, au traditionnel  dépôt de gerbe de la Ville de Paris devant la sculpture  « les Fers », place Catroux.

 

Pierre THOMAS
Délégué Général à l’Outre-Mer Ville de Paris

 

Previous post

Harry Charron nous a quittés

Next post

Les tables rondes du Tan LanmèKannFèNèg

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *