Divers

Affaire du Temple Indien : les réactions de l’accusé et du maire de Ste Anne

Suite à la démolition demandée par un couple de Marseillais du Temple Hindou de Bois Lomard à Sainte-Anne, et dans un souci d’équité, nous publions cette information, qui semble provenir du plaignant, dans cette affaire qui a provoqué un véritable tremblement de terre sur les réseaux sociaux. Qui a tort, qui a raison dans ce dossier sensible ? La justice dira le droit au mois de février.

« L’an dernier un temple s’est construit en face de chez moi illégalement et sans permis sur un terrain agricole. J’habite ce quartier depuis plus de 20 ans et il n’y a jamais eu ici de cérémonies indiennes. Le gars qui a construit sans permis est même venu habiter le quartier après moi. Nous avons maintenant eu des décapitations de cabris en face de chez nous avec tambours de 3h du matin à 15H30 de l’après-midi avec plus de 90 décibels chez nous. (Destructeur pour la santé psychique et pour l’oreille humaine )…

J’ai donc porté plainte pour construction illégale et nuisances sonores. Le gars a essayé de régulariser sa construction par « bâtiment destiné à l’élevage de caprins ». Malgré un rapport de gendarmerie et un constat de la police municipale déclarant cette demande frauduleuse, le permis a été signé par un élu…

J’ai donc mis la Préfecture et la Mairie au tribunal administratif pour avoir régularisé un permis frauduleux dont la demande frauduleuse sur un terrain agricole était avérée.
J’ai eu ma boîte aux lettres détruite à coups de barre de fer, des menaces par téléphone sur mon intégrité physique. Aujourd’hui, alors que ce monsieur doit passer au tribunal, il ameute les foules sur Facebook et les réseaux sociaux en me présentant comme l’allogène (?) franchement arrivé qui veut détruire le patrimoine ancestral de la Guadeloupe et de la religion hindou. Il se sert donc de mon origine pour transformer son problème en haine raciale en disant que vu mes origines je ne comprends pas et refuse la culture Guadeloupéenne et Hindou.

En camouflant tout cela et en se servant de la religion habilement, les réseaux sociaux se déchainent maintenant avec des commentaires par centaines, avec des menaces d’agression envers moi et ma femme, exacerbés par une haine sociale énorme. La gendarmerie lui avait pourtant dit de supprimer tout ce post haineux. En fait nous sommes justes coupables de vouloir vivre tranquillement chez nous et de nous défendre légalement contre autant de nuisances et d’illégalité »…

Voici donc le problème, un simple problème d’urbanisme et de nuisances sonores qui se transforme en haine raciale sur Facebook par une habile manipulation de certaines personnes volontairement mal informées.

Maintenant que vous avez le point de vue des deux parties (Voir notre précédent article sur 97Land) vous pourrez vous faire votre propre opinion sur cette affaire.

Luc Bernardini


Previous post

Meilleurs voeux du Parc national de la Guadeloupe

Next post

Il est des vérités qui peuvent tuer un peuple

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

1 Comment

  1. Mouëza
    janvier 8, 2021 at 11:32 — Répondre

    C’est idiot de la part de la mairie d’accorder un permis de construire pour un temple étable de cabris. Bonjour les odeurs et les cacas.
    L’incompétence dans toute sa splendeur.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *