Société

Le communiqué après le dîner à l’Élysée consacré aux Outre-mer

Le mercredi 7 septembre, le Président de la République a reçu les élus de

la Réunion, des Antilles-Guyane, de Mayotte et St Pierre-et-Miquelon en

présence de la Première ministre, Elisabeth Borne, du ministre de l’Intérieur,

Gérald Darmanin, et du ministre des Outre-mer, Jean-François Carenco.

 

« Le Président de la République a exposé sa vision pour les Outre-mer, rappelé

les principes de son action depuis 2017, et échangé avec les acteurs de terrain

pour trouver les voies d’une action publique efficace face aux problèmes du

quotidien de nos compatriotes ultra-marins.

 

Le Président de la République et le gouvernement sont décidés à employer,

comme avec le Conseil national de la refondation, une nouvelle méthode, en

donnant aux acteurs de terrain les marges d’action nécessaires à l’invention

de solutions sur mesure, en s’appuyant sur les atouts de chaque territoire et

l’expérience de ceux qui l’animent.

 

Le Président de la République a souhaité mettre l’accent sur la sécurité qui est

une priorité partout, la lutte contre la vie chère qui reste une attente forte et le

rayonnement de cet archipel France avec une coopération régionale renforcée.

 

La Première ministre tiendra un comité interministériel des Outre-mer (CIOM)

d’ici six mois pour acter sur cette base une première série de décisions.

Cette réunion de travail a posé le premier jalon d’un « renouveau de l’Outre-mer ».

La démarche volontariste engagée par le gouvernement et les élus dès les

prochaines semaines aura pour mission d’identifier les mesures législatives et

réglementaires, nationales comme locales, susceptibles de rendre plus efficace

l’action des collectivités, dans le respect des compétences de chacun et en

tenant compte des spécificités propres à chaque territoire.

Une feuille de route sur un calendrier, des actions concrètes et des

investissements par territoire sera bâtie sur cette base.

 

Sur la question institutionnelle, le Président de la République a rappelé que c’est

par le principe de différenciation entre les collectivités que seront assurés le

développement économique et le rayonnement des Outre-mer, chacun des

territoires étant fort d’atouts, d’aspirations et de défis singuliers.

 

A cet égard, le Président de la République a précisé que la question institutionnelle outre-mer

ferait l’objet d’un des volets de la future commission transpartisane qui se réunira d’ici la fin

de l’année. Elle impliquera parlementaires et élus de ces territoires, sans tabou, afin

d’apprécier les évolutions nécessaires au service de nos compatriotes.

 

Le Président de la République rencontrera aussi, prochainement, les élus du Pacifique ».

Previous post

Déclaration des Etats de la Caraïbe sur l'Appel de Fort-de-France

Next post

"Il m’est important de me désolidariser d’un tel acte émanant de M. Franck Baptiste"

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *