Société

DÉCLARATION SUR LA SÉCURITÉ EN MARTINIQUE

Les élus de Martinique, les représentants des différents syndicats et les experts présents,

Convaincus de l’importance de parler d’une seule voix,

Résolus à ce que la responsabilité régalienne de l’Etat en matière de sécurité soit assumée pleinement et sans délais,

Conscients de l’urgence de la situation de violences et d’insécurité en Martinique,

Conscients qu’il y a actuellement plus de 2 meurtres par armes à feu chaque mois en Martinique,

Conscients du rôle de chacun, citoyens, maires et élus pour empêcher la prolifération de cette violence,

Conscients de la responsabilité des élus d’apporter des réponses concrètes aussi bien pour veiller à la cohésion de la société martiniquaise mais aussi pour agir concrètement afin d’endiguer cette violence ;

Réunis vendredi 8 juillet 2022 au sein de l’hémicycle Camille DARSIERES à Fort-de-France,

Exigent :

 

Que l’Etat prenne la pleine mesure de la situation dramatique et du climat de violence en Martinique ;

Que l’Etat assume pleinement ses responsabilités régaliennes en mobilisant tous les moyens humains, matériels et financiers nécessaires afin d’empêcher l’introduction, la circulation et le trafic des armes et de drogues en Martinique ;

Que l’Etat assume pleinement ses responsabilités en déployant des moyens massifs de surveillance côtière et d’interception en mer (radars, navires, etc.) ;

La venue du Ministre de l’Intérieur en Martinique afin de discuter avec les responsables publics, les syndicats et les acteurs engagés en matière de sécurité et de prévention.

Prennent l’engagement :

 

Que la plénière de l’Assemblée de Martinique se réunisse rapidement afin de présenter les bases d’un plan territorial global sur la prévention, la sécurité et la lutte contre la circulation des armes, transmis à l’Etat, qui devra y prendre sa part ;

Qu’une discussion lucide et ferme puisse être menée rapidement avec les pays de notre voisinage sur ce sujet majeur ;

Qu’un groupe de travail puisse concevoir, en concertation avec les associations, des mesures concrètes en matière de citoyenneté et de prévention.


Serge LETCHIMY, Président du Conseil Exécutif

Audrey THALY-BARDOL, Conseillère exécutive

Maurice ANTISTE, Sénateur

Catherine CONCONNE, Sénatrice

Johnny HAJJAR, Député

Jiovanny WILLIAM, Député

Marie-Thérèse CASIMIRIUS, Maire de Basse-Pointe

Annick COMIER, Maire de Fonds-Saint-Denis

Gilbert COUTURIER, Maire du Gros-Morne

Jean-Claude ECANVIL, Maire du Carbet

Félix ISMAIN, Maire de Bellefontaine

Didier LAGUERRE, Maire de Fort-de-France

Ralph MONPLAISIR, Maire de Case-Pilote

Yan MONPLAISIR, Maire de Saint-Joseph

Christian RAPHA, Maire de Saint-Pierre

Hugues TOUSSAY, Maire du Diamant

Judith LABORIEUX, Adjointe au maire du Lamentin

Albert PINVILLE, Adjoint au maire des Trois-Îlets

Théodose JEAN-BAPTISTE, Adjoint au maire de Grand Rivière

Jocelyn NEIZELIEN, Adjoint au maire du Marigot

Ronald BRITHMER, Adjoint au maire de Morne-Rouge

Guylene JOSEPH ANGELIQUE, Adjointe au maire du Prêcheur

Micheline VIRGAL, Conseil départemental de l’Accès au droit

Serge DOMI, Sociologue

Danielle LAPORT, Sociologue

Steve GADET, Enseignant-chercheur

Marc-Léon CIRENCIEN, Expert

Frantz CHARLES NICOLAS, FO pénitentiaire

Hervé HELENE, Syndicat CGT Pénitentiaire

Estelle TORBAL, UNSA Douanes

Sindy SAINTE-ROSE, UNSA Douanes

Mario MOREAU, Expert

Previous post

inauguration de LAKOU BOSCO à Baimbridge

Next post

Une pause... s'impose

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *