Société

27 projets en Guadeloupe et St-Martin pour la rénovation énergétique des bâtiments publics

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

27 projets retenus en Guadeloupe et à Saint-Martin, pour la rénovation énergétique des bâtiments publics de l’État et soutenir l’économie locale.

Dans le cadre de France Relance, le Gouvernement s’est engagé dans un programme ambitieux de rénovation thermique des bâtiments de l’État et de ses établissements publics. Un programme qui bénéficiera dès 2021 aux acteurs de la construction du territoire et participera à la relance de l’économie locale.

Pour la Guadeloupe et Saint-Martin, ce sont 27 opérations qui ont été retenues pour un montant de 44 345 664 Euros. Ces 27 opérations d’investissement sont réparties dans 8 communes de l’archipel et dans la collectivité de Saint-Martin.

Les projets sélectionnés concernent à la fois des sites interministériels de type cité administrative, la Préfecture, la DIECCTE, l’Université de Fouillole, des bâtiments de l’INRAE et du CIRAD, le camp Dugommier, l’Aviation civile. Ces différentes opérations seront engagées dès début janvier et pilotées par le préfet de Région avec l’appui de la Direction de l’Immobilier de l’État.

Un tableau des projets retenus et budget alloué figure en annexe. Cette sélection s’inscrit dans un programme plus global de rénovation énergétique des bâtiments de l’État, de 4 214 projets pour 2,7 milliards d’euros financé par le plan de relance du Gouvernement. Elle fait suite au dépôt de plus de 6 000 candidatures pour un montant de plus de 8,4 milliards d’euros.

Les dossiers concernent un champ large de bâti : bâtiments de bureaux des services de l’État (ministères, préfectures), des bâtiments accueillant du public (commissariats, gendarmeries, centres des finances publiques…), des bâtiments d’enseignement supérieur et de recherche (universités, grandes écoles, laboratoires, organismes de recherche…), des bâtiments des CROUS (logement et restauration) ou encore des casernes, des locaux techniques.

Autant de projets qui doivent permettre d’améliorer la qualité d’accueil et de réception des usagers, comme les conditions de travail des agents de la fonction publique. L’ensemble des territoires d’Outre-mer bénéficient pleinement de cette mesure : les Antilles, la Guyane, la Polynésie française, Saint Pierre et Miquelon, la Nouvelle Calédonie, la Réunion, Mayotte ou encore Wallis et Futuna.

237 projets ont été retenus dans les territoires ultra-marins pour un montant total de 161 M€ ou 6 % de l’enveloppe. Enfin, ces travaux permettront d’améliorer l’accessibilité d’un nombre important de bâtiments, facteurs de cohésion sociale avec des personnes en situation de handicap comme avec les personnes âgées.

Previous post

Journée de valorisation des plantes, fruits et légumes des Caraïbes

Next post

Le martiniquais Guy Ferdinand, "Caribbean Chef of the Year"

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *