Société

Point de situation en Guadeloupe et Martinique du 14 au 20 décembre

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COVID-19

Point de situation en Guadeloupe

Le taux d’incidence en Guadeloupe reste au-dessus du seuil de vigilance. Pour la semaine du 14 au 20 décembre 2020 (semaine 51), le nombre de nouveaux cas positifs dépistés sur le territoire est de 39 (contre 47 en semaine 50). A cela s’ajoute 31 cas positifs de personnes résidentes en Guadeloupe mais testées hors du département (12 à Saint-Martin et 19 dans l’hexagone ou autre département outre-mer).

Ces résidents guadeloupéens (adresse en Guadeloupe) du fait de la détection de leur positivité hors du territoire n’ont pu rejoindre la Guadeloupe. Le logiciel SIDEP recense l’ensemble des résidents guadeloupéens, ainsi cela conduit dans SI-DEP à 70 cas dont 21 révélés par tests antigéniques. En prenant en compte les données consolidées, cela porte à 8 588 le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés par tests PCR et antigéniques1 pour des résidents guadeloupéens.

En semaine 51, et en tenant compte des nouvelles définitions de Santé Publique 2 958 tests supplémentaires pour des résidents guadeloupéens versus 2 190 la semaine dernière, ont été enregistrés grâce aux campagnes en commune, aux laboratoires et aux hôpitaux, avec un nombre total de 98 053 analyses réalisées depuis le début de l’épidémie. L’ARS dénombre 745 tests antigéniques de résidents guadeloupéens en semaine 51 contre 475 la semaine passée.

Sur les 7 derniers jours, 3 clusters sont en cours d’investigation.

Le nombre de personnes admises à l’hôpital se stabilise ; le nombre de cas graves est toujours lié à des patients fragiles présentant des comorbidités. Au dimanche 13 décembre, il y avait 3 personnes COVID + hospitalisées dans le service de réanimation du CHUG dont une entrée sur la période. 25 patients étaient hospitalisés dans les services de médecine au CH de Capesterre-Belle-Eau, au CHUG, au CMS, au CH Louis Daniel Beauperthuy, au CH Maurice Selbonne ; et 33 autres en SSR. Aucun décès n’est à déplorer dans les établissements de santé en cette semaine 51.

Les personnes fragiles, de tout âge, souvent porteuses de maladies chroniques, doivent continuer à se protéger impérativement grâce aux gestes barrières mais aussi en refusant les contacts physiques (embrassades, accolades…). En cas de symptômes, ces personnes sont invitées à contacter leur médecin traitant dès les premiers signaux.

N’attendez pas d’avoir des signes graves ! L’ARS suit avec vigilance les indicateurs mis en place depuis la surveillance du dé-confinement. Il est important de noter que le suivi des indicateurs est perturbé par des échanges de flux de personnes sur tous les territoires.

Pour la période des fêtes un suivi à la fois des lieux de résidence et des lieux de prélèvement sera fait afin de pouvoir interpréter au mieux les données.– Le taux d’incidence qui mesure le nombre de personnes positives à la Covid-19 sur 100 000 habitants sur une période d’une semaine.

Deux seuils sont fixés, un seuil de vigilance à 10/100 000 habitants et un seuil d’alerte à 50/100 000 habitants.

Si on considère l’ensemble des résidents en Guadeloupe entrés dans SI-DEP le taux d’incidence est en dessous du seuil d’alerte et reste au-dessus du seuil de vigilance, avec un taux de 19 / 100 000 habitants, versus 12/100 000 habitants en semaine 50.

Si on considère uniquement les personnes testées sur le territoire, le taux d’incidence est de 10,3/100 000 encore au-dessus du seuil de vigilance.

– Le taux de positivité qui mesure le nombre de personnes positives à la Covid-19 / nombre de tests réalisés sur une semaine.

Deux seuils sont fixés, un seuil de vigilance à 5 % et un seuil d’alerte à 10 %. Avec un taux de positivité de l’ensemble des tests, réalisés pour des résidents en Guadeloupe, égal à 2,4 % contre 2,1 % la semaine dernière, la Guadeloupe se situe en dessous du seuil de vigilance.

Le taux de positivité des tests PCR est de 3 % versus 1,5 % la semaine passée) et celui des tests antigéniques de 2,8 % versus 4,4 % la semaine précédente.

Point de situation en Martinique 

Ne laissons pas une nouvelle vague de l’épidémie se développer sur nos territoires ! Continuons à respecter les gestes barrières, surtout avec nos proches venus nous visiter depuis l’hexagone où le virus circule encore très activement ! Les Antilles restent pour ces raisons en situation de vulnérabilité élevée. Continuons aussi à nous protéger de la COVID-19 et de la Dengue !

Previous post

Guyane : 4 000 € pour L'OPÉRATION LOVE XPERIENCE PORTÉE PAR Fanny J

Next post

Joyeux Noël ! Retour le 29 décembre

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *