Société

Nle-Calédonie : S. Lecornu soutient le gouvernement local  

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, s’est entretenu avec Louis Mapou, président du gouvernement collégial de la Nouvelle-Calédonie pour évoquer la situation budgétaire du territoire.

Fin janvier, constatant l’impossibilité de présenter un budget à l’équilibre pour l’année 2022, le président Mapou avait en effet confirmé le besoin, pour la Nouvelle-Calédonie, de solliciter de l’État d’un nouveau prêt garanti, dans le cadre fixé par la loi de finances pour 2022.

Ce prêt fait suite au prêt garanti déjà consenti au titre du budget 2020, pour un montant de 240 millions d’euros, et aux subventions exceptionnelles accordées en 2021, pour un montant de 120 millions d’euros.

Il traduit la dégradation structurelle et dans la durée des comptes publics calédoniens, et particulièrement des comptes sociaux, au-delà des conséquences de la crise sanitaire.

Sébastien Lecornu a salué l’esprit de responsabilité du président Mapou qui, dès sa prise de fonctions, a affirmé sa volonté d’honorer les engagements de réformes structurelles pris par ses prédécesseurs au premier semestre 2020, et dont la mise en œuvre reste une priorité.

Il a confirmé le soutien de l’État pour 2022, permettant l’adoption du budget par les autorités locales, sans toutefois accorder l’intégralité du montant maximal prévu par la loi de finances.

À ce titre, la garantie de l’État sera accordée pour un emprunt de 175 millions d’euros (21 milliards de francs Pacifique) que la Nouvelle-Calédonie souscrira auprès de l’Agence française de développement (AFD).

« Encore une fois, l’État sera au rendez-vous. Le prêt garanti sera accordé pour un montant qui permettra à la Nouvelle-Calédonie de boucler son budget. De cette manière, l’État sécurise tout le système social : les retraites, les salaires à l’hôpital notamment. Mais nous ne pouvons pas accorder l’intégralité du prêt. Le taux d’endettement de la Nouvelle-Calédonie dépasse les 160%. Les autorités calédoniennes sont compétentes pour mener les réformes nécessaires afin de retrouver l’équilibre budgétaire », a déclaré Sébastien Lecornu.

Previous post

On kout tanbou pou Nazè

Next post

Zones de baignade surveillées : Nouvelles signalétiques

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *