Culture

Mickela Mallozzi danse au carnaval de Guadeloupe

Bare Feet with Mickela Mallozzi est une série documentaire sur les voyages mettant en valeur la danse, diffusée notamment sur les réseaux télévisés de New York et d’Atlanta et sur Amazon Prime dans le monde. Danseuse professionnelle et musicienne, Mickela voyage autour du monde. D’après PR Newswire, agence de presse américaine située à New York spécialisée dans la publication de communiqués de presse. 

La série quatre fois primée aux Emmy Awards, est de retour avec une émission spéciale, célébrant le carnaval de Guadeloupe. Coïncidant avec la saison carnavalesque et le mois de l’histoire des Noirs, Mallozzi en deux épisodes transporte les téléspectateurs dans une expérience culturelle immersive à travers l’identité, la musique, la danse et les traditions noires de la Guadeloupe.

«Nous avons eu beaucoup de chance d’avoir filmé ces épisodes avant la pandémie de COVID-19», affirme Mallozzi soulagée. «Alors qu’actuellement nous ne pouvons pas voyager, je suis heureuse de présenter cette destination internationale à nos téléspectateurs et à nos fans.

Les îles de Guadeloupe font partie des Caraïbes françaises. Les traditions profondément enracinées et les liens avec les ancêtres et la Mère Afrique sont à l’avant-garde de la culture guadeloupéenne dans ces épisodes de Bare Feet.

« Les Guadeloupéens sont très fiers de leur culture , » dit Willy Rosier, directeur général de l’Office de tourisme de Guadeloupe. «La recherche d’authenticité de Mickela correspondait parfaitement à notre destination. Nous lui sommes très reconnaissants de nous avoir donnés l’occasion, pendant le Mois de l’histoire des Noirs, de montrer aux Américains qui nous sommes« .

« Je suis honorée de présenter cette émission spéciale pour le Mois de l’histoire des Noirs et la période carnavalesque dans le monde entier – c’est l’occasion de célébrer et de mettre en valeur la joie noire, la culture noire et les voix noires à travers les arts. Je suis fière que notre série soit en connexion avec la population locale à travers les arts »ajoute Mallozzi.

Les points forts des épisodes de la série :

  • L’apprentissage du Gwo-Ka, la forme d’art de la musique et de danse classée au Patrimoine Culturel Immatériel des Îles Guadeloupe par l’UNESCO.
  • La marche dans les défilés annuels du Carnaval ou du Mardi Gras avec le Waka Chiré Band, groupe primé.
  • La Ccnnexion avec le groupes de mas anti-assimilationiste, AKIYO.
Previous post

Confirmation de la présence du variant britannique à La Réunion

Next post

La vaccination poursuit son rythme en Outre-mer

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *