Divers

Le CREFOM des passerelles entre les Outre-mer et l’Afrique

Le Président du CREFOM Daniel DALIN, et le Secrétaire Général Antony ETELBERT, avons eu l’honneur d’une séance de travail avec les hauts dignitaires de l’Ambassade du MALI à Paris le 5 mai 2021 concernant la présentation d’une démarche culturelle.

La réunion présidée par Le Ministre Conseiller Abdallah AG HAMA, assisté par le Premier Conseiller Aboubakar DOLO, et le Conseiller Culturel, et son Excellence Monsieur Souleymane DIARRA, a porté sur la présentation d’un échange culturel intitulé le Festival Intersection.

L’ambition du CREFOM est de construire un échange avec un double objectif.

D’une part mettre en œuvre le cadre d’un partage avec les composantes culturelles constitutives de la population du MALI une présentation des résistances originelles.

C’est-à-dire comment les déportés d’Afrique au travers de 400 ans de conditions psychologique, sociale, et matérielle les plus éprouvantes ont construit au travers un syncrétisme résultant de leur héritage culturel niché dans l’inconscient des mémoires, réinventer les arts leur ayant permis de voyager dans la géographie et l’histoire pour affirmer une existence universelle.

Et d’autre part, dans une volonté d’affirmer leur francité d’œuvrer sous une forme de « soft diplomatie » à changer cette image péjorative de la présence française au MALI.

La finalité de la démarche est de présenter la FRANCE sous un jour autre que celui de l’actualité brulante des médias, mais de donner à voir à la population du MALI une humanité dans le partage du bien commun.

Cette ambition d’une rencontre fraternelle sera construite sur les arts de la danse, du conte, et de la musique dans une co-construction avec la richesse de l’univers culturel des artistes pour une transmission mutuelle et féconde. 

Le festival Intersection imaginée par Béatrice MESINEL avec le concours du CREFOM associera les artistes de La Réunion, de la Martinique, de la Guadeloupe, de la Guyane et de Mayotte pour construire des retrouvailles de la descendance séparée de la matrice originelle par les odieux faits de l’histoire.

Le CREFOM a été accueilli avec une fraternité sans égale par le Ministre Conseiller qui a simplement déclaré que l’Ambassade du MALI était notre « Maison ». Le Président DALIN dans une émotion sincère a exprimé au nom des originaires d’Outre-mer la joie et l’estime de pour cet accueil.

Le CREFOM restera dans le champ de sa vocation associative, pour aller vers ce pays de 19 millions d’habitants qui aspirent à vivre dans une normalité loin des préjugés de la situation politique. Le projet qui a vocation à se dérouler à Bamako à destination interne s’inscrira dans la programmation des festivals déjà prévus dans le calendrier culturel du pays.

Il a donc été convenu, que le CREFOM précise les modalités de la démarche pour évaluer les conditions de la faisabilité du Festival Intersection, et que les dignitaires de l’Ambassade du MALI confirment auprès du Gouvernement de la France de l’intérêt de faciliter l’expression de ce rapprochement avec la population du MALI.

Le Ministre Conseiller son Excellence Abdallah AG HAMA, a souligné la grande attente suscitée par notre démarche au plus niveau des instances de l’Etat du MALI, en rappelant la connaissance à la fois de la littérature des Outre-mer et également de notre univers musical. 

Le Président du CREFOM a exprimé au nom de tous les Outre-mer sa gratitude aux personnalités de l’Ambassade du MALI et l’engagement à tout mettre en œuvre pour une réussite partagée du Festival Intersection.

Previous post

Maryse Condé prix mondial Cino del Duca 2021

Next post

11 projets Guadeloupéens soutenus par le ministère

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *