Culture

Le Concours photo 2022 des villes résilientes des Caraïbes

Communiqué de Presse

Ce concours invitait les participants à partager leurs points de vue sur la façon dont la région s’adapte aux effets du changement climatique. Les photographies sélectionnées et leurs légendes ont été rassemblées dans une galerie photo en ligne et accessible à tous : bit.ly/Carib-resilience

Trois catégories étaient proposées aux photographes amateurs :

Actions citoyennes : innovations sociales et commerciales pour la résilience.

Solutions fondées sur la nature : infrastructures vertes et bleues qui renforcent la résilience.

Conception et technologie : caractéristiques résilientes de l’environnement bâti et des infrastructures.

Mme Sherrel Charles d’Antigua-et-Barbuda a remporté le premier prix du concours et la catégorie « People power » avec sa photo “People power in the back garden”. Sa photo dépeint une solution artisanale aux sécheresses prolongées d’Antigua-et-Barbuda. Sur la photo, sa     jeune cousine utilise un système d’irrigation goutte à goutte simple mais efficace que les parents de la photographe ont installé dans leur potager. »Je pense que la jeune génération devrait être initiée à ces concepts dès le plus jeune âge afin qu’elle sache à quel point le changement climatique est grave et combien il est important de gérer les ressources correctement », a déclaré Mme Charles. Ce système d’irrigation artisanal a permis de réduire les impacts du changement climatique pour sa famille.La deuxième place et le prix de la catégorie « Solutions basées sur la nature » sont attribués à Mme Alexis Armande, de Guadeloupe, avec sa photographie intitulée « Conservation des mangroves en Guadeloupe ».

Sa création illustre un projet d’aménagement mené par la municipalité de Morne-à-l’eau, qui comprend une passerelle en bois traversant la mangrove jusqu’à la plage de Babin. Grâce à ce projet, l’écosystème, se voyant ainsi préservé, offre de nombreuses commodités aux visiteurs – les gens peuvent profiter de bains de boue, faire des pique-niques et se promener paisiblement dans la nature.

« Les petites Antilles sont aujourd’hui, exposées aux aléas climatiques, et cette mesure de préservation permet à la nature de se régénérer durablement », a déclaré Madame Armande. « La solution naturelle présentée ici réduit considérablement les impacts susceptibles d’être causés par l’homme et permet de sensibiliser à l’importance de la conservation de la nature ».

La lauréate de la catégorie « Conception et technologie » est Mme Shanis Cato, de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, avec sa photo « Resilient seafront in Georgetown ». Sa photo montre une digue récemment construite avec des brises-lames en béton conçus pour absorber l’énergie des vagues et réduire les dommages causés à la ville.

« La digue représente un soulagement pour de nombreux habitants de la ville, » dit Mme Cato. « Elle protège la communauté qui a subi de nombreuses inondations, notamment pendant la saison des ouragans. Le projet de défense côtière, achevé en 2021, protège non seulement les infrastructures contre la force des vagues, mais aussi de nombreux habitants, car la mer, malgré sa beauté, a fait de nombreuses victimes. »

Previous post

Le 21 juin de Choukaj

Next post

La réponse du Crefom à la démission de P. Karam

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *