Société

Covid 19 : Se faire vacciner ou non ?

Plus les chercheurs et scientifiques trouvent des palliatifs pour tenter de lutter contre la Covid 19 et en premier lieu des vaccins, plus le débat entre les pour et les contres de la vaccination, prend de l’ampleur. Alors dans cette affaire qui fait couler autant d’encre, quelle est la meilleure attitude à adopter ?

Nul n’est besoin d’être un éminent scientifique pour avancer ses hypothèses, et chacun en son âme et conscience peut refuser, ou accepter de se faire vacciner. Alors, comment faire son choix. Voyons les arguments des uns et des autres.

Ceux qui refusent catégoriquement de se faire vacciner avancent que ce vaccin ou ces vaccins parce qu’il y en a plusieurs, ont été trop rapidement trouvés, cela leur paraîssant suspect. Pour preuve ils mettent en avant que le sida qui circule depuis de très longues années n’a toujours pas de vaccin capable d’immuniser définitivement la population, malgré le travail ininterrompu des chercheurs. Mais ce n’est pas la seule raison évoquée pour refuser de se faire vacciner. Sont évoqués entre autres, les effets secondaires possibles, l’incertitude sur son efficacité, la durée de la protection, l’aggravation de la maladie et son cortège de séquelles vraies ou supposées et surtout quelle est la souche pour laquelle on reçoit le vaccin. Selon les spécialistes, la mutation du virus implique que l’on se penche à nouveau sur de nouvelles recherches pour bien cerner le problème.

Ceux qui se disent prêts à se laisser immuniser par le vaccin avancent que de tout temps, la vaccination a été proposée pour nombre de maladies et qu’elle a sauvé bien des vies. Le tétanos, la diphtérie, la poliomyélite, la rougeole, la tuberculose etc, grâce à la vaccination ont été rayés en totalité ou en partie de la planète. Comment ne pas croire qu’il pourrait en être de même pour le corona virus ? Il s’agit là d’une réflexion logique, puisque c’est le rôle d’un vaccin que de protéger celui qui le reçoit.

Alors d’où vient la réticence de certains à accepter cette opportunité d’immunisation contre la Covid 19 par un vaccin ?

C’est vrai qu’on peut avoir une certaine inquiétude à se faire vacciner, mais comment penser que le gouvernement pourrait laisser mettre sur le marché un produit qui aurait pour seul effet de porter atteinte à notre vie.

Dans cette affaire, chacun à sa part de responsabilité. Prendre ou ne pas prendre le vaccin, telle est la question. La tergiversation pendant un temps de certains politiques et médecins sur le traitement et la conduite à tenir face à la pandémie, peuvent être à l’origine du doute de beaucoup sur le bien fondé de la vaccination, mais il est clair que ne rien faire est pire que de se faire vacciner. Dès lors, il appartient à chacun, en accord avec son médecin, ses proches ou sur sa décision personnelle, de franchir ou non le pas.

Nous ne forçons personne à se faire vacciner ou à refuser la vaccination. Nous informons, nous n’imposons rien à personne. La décision vous appartient.

Luc Bernardini.

Previous post

Les conditions pour un accueil en toute sécurité sanitaire à FdF ne sont pas réunies

Next post

16 cas de dengue signalés à l’ARS dans 4 communes de la Réunion

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *