Société

Colloque en hommage à René Maran

Dénonciation du colonialisme

 

A l’occasion du centenaire du Prix Goncourt attribué en 1921 et pour la première fois à un écrivain noir, René MARAN, la Collectivité Territoriale de Martinique a le plaisir de vous convier au Colloque en hommage à l’auteur et à son œuvre Batouala.

 Aux lendemains de la Guerre de 14-18 où les habitants de la métropole coloniale découvrent les « tirailleurs sénégalais », « morts pour la France », où la classe politique martiniquaise lance la bataille pour l’assimilation, dix ans avant l’Exposition coloniale de Paris et ses « zoos humains », René Maran publie son roman «Batouala » qui obtient le Prix Goncourt en 1921.

« La parution de Batouala en 1921 est un des événements littéraires les plus polémiques de l’entre-deux-guerres française. Deux facteurs principaux ont contribué à la notoriété mondiale de l’œuvre. Tout d’abord, le roman se voit attribué le prix Goncourt de 1921; ensuite les origines africano-antillaises de René Maran » (Jean Pierre Fraiture).

Previous post

Guyane : Pour les carnavaliers des gaz lacrymogenes et un... chien

Next post

Air France renforce sa desserte des Outre-mer pour l'été

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *