Société

Avec Camille Bourhis, La Réunion perd l’une des dernières figures de la France Libre

COMMUNIQUE DE PRESSE

Condoléances du préfet de La Réunion à la famille de Camille Bourhis

 

Jacques Billant, préfet de La Réunion, adresse ses sincères condoléances à la famille et aux proches de Camille Bourhis, ancien résistant de la France Libre et ancien adjoint au maire de Saint-Denis, décédé à l’âge de 97 ans.

Camille Bourhis est né en 1923 à Saint-Denis. A 19 ans, il embarque à bord du contre-torpilleur « Le Léopard » pour combattre aux côtés de la France Libre.

Il participera à l’arrestation du président du Liban puis au débarquement de Provence en 1944.

De retour à La Réunion, il s’investira dans la politique et occupera les fonctions d’adjoint au maire de Saint-Denis pendant 28 ans.

Président-fondateur du syndicat des transporteurs réunionnais, Président-fondateur de l’association sportive de cyclistes Dyonisiens, Camille Bourhis était décoré de la Croix du Combattant, de la Croix de guerre, officier dans l’ordre national de la Légion d’Honneur et chevalier dans l’ordre national du Mérite.

Avec Camille Bourhis, La Réunion perd l’une des dernières figures de la France Libre et un citoyen très engagé.

Previous post

La prescription : une manière de dire que nos corps, nos enfants, nos santés n'ont aucune valeur

Next post

Le 27 février à République

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *