Divers

IRMA : LE COUP DE GUEULE D’UN JOURNALISTE DE GUADELOUPE 1ere

A l’opposé des discours officiels, Ronan Ponnet de Guadeloupe 1ere livre son ressenti sur l’inorganisation et le manque d’information des services de l’état.

« Le parcours mondain de la ministre c’est toute l’information que donne la Préfecture de Guadeloupe. Aucun point sur les opérations, les réquisitions, la situation réelle. La Prefecture se tait.

On ne peut pas dire que c’est parce qu’ils n’ont rien à dire, la situation sur Saint Martin est confuse, avec des pillages mais des gendarmes seraient déployés, les salles d’opération de l’hôpital seraient rétablies… Pas d’infos officielles. On dirait que la Prefecture est paralysée par ce voyage ministériel et par l’arrivée un beau jour du Président de la République.

L’arrivée de Jupiter est sans doute un cauchemar pour eux. Il est vrai que toute l’équipe préfectorale de direction a été changée d’un seul coup et craint sans doute pour sa carrière à venir. Mais le comportement méprisant qui nous rappelle un tout petit peu  le temps colonial des fonctionnaires en blanc est bien là. Apparemment les journalistes sont beaucoup trop bêtes dans le Service Public pour rendre compte des opérations de service public qui ont lieu dans les Iles du Nord et les guadeloupéens n’ont pas besoin de savoir.

Reste qu’Irma sera suivi de José…  et il aurait été utile de savoir où en étaient les opérations d’un Etat qui demande à ses citoyens de se préparer mais qui ne le fait à son niveau.

Previous post

EDF rétablit une électricité d’urgence à Saint-Martin et Saint-Barthélemy

Next post

Un rassemblement de Saint-Martinois dimanche à Paris ?

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

2 Comments

  1. Lara
    septembre 11, 2017 at 09:24 — Répondre

    Ce constat dit très bien à quel point le mépris de l’intérêt général est patent. Il s’agit en effet de plaire à sa basse-cour. On la soigne en fonction de calculs à tout le moins surprenants. Le pire ne cesse d’accumuler les maux aux maux. Le mépris n’est que la partie visible de l’incompétence. Scoop : C’est prévu pour durer… cinq ans ! Courage, le pire est bien devant.

  2. septembre 11, 2017 at 18:41 — Répondre

    La critique est aisée mais agir efficacement c’est une autre chose.Ayant connu les cyclones depuis 1957 .Je peux affirmer qu’il y a 1 progrès notable:je passais mes vacances à Gourbeyre en1966 on annonçait le cyclone en battant  » à son de caisse ». Aujourd’hui les satellites nous ont transformés en météorologues émérites, on « jacasse, on jase »,on se rue dans les supermarchés.Mais n’oublions pas que nos nouvelles générations qu’elles soient blanches ou noires qu’elles soient journalistes ou assises en préfecture elles attendent les prochaines vacances, et à l’arrivée d’un phénomène naturel paniquent , rejettent la pierre sur des supérieurs hiérarchiques, des gouvernants, des responsables politiques. Ces derniers
    ont peut-être 1 responsabilité mais au fond on se dit plus de clim,plus de
    cantines pou les enfants, plus de tickets restaurant, plus de week-ends chauds à Ste Lucie, plus de soirées cool en « boîte  » ,plus de déjeuners
    champêtres etc etc enfin tout ce qui nous permet d’apprécier aujourd’hui la
    vie dans nos îles. J’ai vu d’autres îles de la craïbe je ne sais pas si nous sommes les plus mal lotis, certes l’égo de certains se sent mis à mal, ce qui peut se comprendre en raison d’une idéologie ou de gens qui reviennent au pays et se sentent frustrés ou de jaloux qui nous trouvent trop bien.Mais les chantres « du nous on aurait fait mieux ,on aurait loué des tronçonneuses pour aller aider les hab de St Martin, etc etc ».me laisse dubitative ,je ne connais pas Ronan Poney mais je peux lui dire que lorsqu’on nous parlait des îles du Nord en »tan lontan « pour y aller travailler on pleurait
    car c’était pour nous le bagne ou l’exil .Le tourisme et l’appartenance à l’Etat français surtout on peut-être permis que ces îles deviennent une sorte d’ eldorado. Certains ont peut-être un comportement de colonial mais être « Français de Guadeloupe « ce n’est pas 1 trop mauvaise chose.
    Attention ⚠️ aux dangers des illusions nées fin XXeme siècle et début XXIème!!!

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *