Société

Yvan Martial : repenser la politique au Gosier

Je suis élu depuis 2014 dans la majorité municipale du Gosier, vice président de la commission finance budget et candidat aux municipales de mars 2020.

97L : Pourquoi avez-vous décidé de vous présenter ? 
Ma participation à la majorité était une volonté de Jean-Pierre Dupont pour rassembler toutes les forces vives du Gosier et travailler dans l’intérêt général. J’ai apporté mes connaissances,  mes compétences, mon savoir-faire au niveau de la collectivité. Nous avons travaillé sur beaucoup de projets structurants. Dans mon domaine, nous avons oeuvré pour la dématérialisation de toutes les tâches administratives, de toute la comptabilité, la réduction des dépenses comme l’électricité, un coût important dans le budget de la ville. Demain aux affaires, nous allons nous donner les moyens pour transformer les dépenses en économie.

97L : Mais cette candidature vous semble-t-elle une demande des Gosiériens ?
Tout d’abord, je tiens à rappeler que le maire dès 2015, souhaitait rajeunir l’équipe. Il y avait deux candidats : Jean Claude Christophe et Yvan Martial.  En août 2018, après l’annonce de sa non-candidature, nous nous sommes retrouvés à quatre postulants. J’ai informé le maire et la majorité de ma démarche et de mon projet non pour continuer mais repenser la politique au Gosier dans toute sa dimension et toute sa composante, rééquilibrer l’activité touristique dans le rural qu’au centre bourg.

97L : Quels sont vos projets pour l’économie ?
 Il faut savoir qu’il y a eu des transferts de compétence de la ville vers la Riviera du Levant. Cependant nous a des projets pour améliorer le bien être des commerçants et des artisans de la ville en les accompagnant, en les formant pour s’approprier le tourisme, le touriste et les aider à accueillir les jeunes qui souhaitent apprendre un métier.

97L : On a pourtant l’impression que le Gosier n’est plus le haut lieu de tourisme de l’ile.
 Ce n’est plus comme avant car il y a plus de structures hôtelières, plus de gîtes. Nous allons mettre en place une veritable politique touristique au Gosier. Le tourisme c’est un produit, on fera de manière à ce que le touriste dorme, s’installe et consomme au Gosier, afin que ce pouvoir d’achat reste dans la ville.

97L : Les grandes lignes de votre programme…
Aller vers la jeunesse. Notre souhait est de former des jeunes au sein des associations pour l’aide à la personne tels que les seniors et les handicapés dans chaque quartier. Nous voulons êtres des facilitateurs,  des relais et mettre cette jeunesse en mode création, les aider à innover autour d’un projet structurant pour la collectivité. Nous desirons aussi booster les activités sportives pour faire naître à nouveau des champions au Gosier.

Ensuite la sécurité des personnes et des biens. Nous avons une obligation de mettre aux normes tous les bâtiments publics, les crèches, les écoles. Nous étendrons le dispositif voisin vigilance qui existe déjà au Plateau Saint Germain et la télésurveillance sera développée sur toute la ville.

Pour finir, je dirai que je crois au mouvement politique alliance Gosier avec ses valeurs de respect, de solidarité et d’engagement pour une nouvelle dynamique, un lien social fort.
Previous post

En mémoire de Jean Michel Martial

Next post

SOUTIEN à Maboula Soumahoro

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *