Société

Wilfrid, un martiniquais abattu à Gonesse, Cédric un guadeloupéen tué à Clermont Ferrand

La violence que l’on connaît dans nos îles n’a malheureusement pas de frontières. Deux faits divers tragiques ont endeuillé la communauté antillaise vivant dans l’hexagone.

Will, un martiniquais de 38 ans bien connu de la communauté antillaise de l’Est du Val d’Oise a été abattu mercredi matin vers 11 heures de 3 balles sur le parking d’une résidence du quartier de la Fauconnière.

En janvier 2010, il faisait partie de la douzaine de personnes interpellées pour trafic de cocaïne par voie postale entre la Martinique et l’Ile de France. Condamné à trois ans de prison, l’homme avait par la suite ouvert un salon de coiffure fréquenté par la population afro antillaise de la région et un restaurant à Arnouville.

La victime avait rendez-vous avec une connaissance. Les deux discutaient à bord d’une voiture quand un troisième individu est apparu et a fait feu de plusieurs balles de calibre 11,43 mm puis a pris la fuite à bord d’un véhicule avec un complice.

La victime laisse deux enfants en bas âge. La brigade criminelle de la police judiciaire de Versailles a été saisie de l’enquête.

nollin

A Clermont-Ferrand, Cédric Nollin 35 ans, originaire de Bouillante travaillant dans le domaine du froid participait à un barbecue samedi. C’est une dispute pour des raisons encore non élucidées qui a conduit à sa fin tragique.

Au cours de la soirée, une bagarre a éclaté suite à une consommation d’alcool excessive. Le guadeloupéen a été mortellement blessé par plusieurs coups de machette.

Deux amis de la victime se sont rendus au commissariat de Clermont-Ferrand. Suite à leur audition, un suspect a été mis en examen.

Previous post

Les paradoxes guadeloupéens

Next post

Portait : Alain LESPOIR

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *