Culture

VIVA CUBA LIBRE : RAP IS WAR

Sur le campus de Schœlcher le jeudi 19 mars, un documentaire sur les musiques urbaines à Cuba.

Dans la banlieue de La Havane, en 2013 les frères Cruz sont battus et condamnés à cinq ans de prison pour avoir écouté des rappeurs cubains, Aldo Rodriguez et El B., Los Aldeanos : leurs textes critiquent la situation économique et politique à Cuba,  la bureaucratie et la corruption régnant dans le pays et leurs concerts bien qu’annoncés à la dernière minute attirent des milliers de personnes dans des lieux tenus secrets. Sur l’avant bras d’Aldo un tatouage « Rap es guerra ». Leurs détracteurs les accusent d’être manipulés par la CIA.

Dans l’entourage des Cruz, on comprend que cela ne fera que les rendre encore plus anti-système.

Jesse Acevedo est un réalisateur mexicain vivant à Los Angeles. Il a produit et réalisé documentaire, TUDO AZUL qui a remporté le prix John Schlesinger au Festival international du film de Palm Springs. Pour ce film il a risqué sa vie en utilisant des caméras cachées pour dépeindre la nouvelle révolution qui est sur le point d’ éclater à Cuba.

Le film sera suivi d’un débat mené par Jean-Louis Joachim.

Previous post

Le Molinere Park : hommage aux africains jetés à la mer ?

Next post

David Douillet en Seine Saint Denis

garincha josso

garincha josso

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *