Société

VALERIE PECRESSE PARLE AUX ULTRAMARINS

Mardi 24 novembre Valérie Pécresse,  candidate du groupe LR  « Les Républicains » en Ile-de-France, présentait son programme en faveur des ultramarins, au 24 rue de Turin à Paris.

Outre la continuité territoriale pour les franciliens d’Outre-Mer en  aidant les associations et notamment en  soutenant la création de la Maison des Outre-Mer, Valérie Pécresse travaille aussi sur la sécurité. « En politique, il faut du caractère et faire bouger les lignes… »

Femme de combat au grand cœur comme le dit Jenny Hyppocrate, Présidente  du Collectif de lutte contre la drépanocytose, la candidate d’Ile-de-France a pour ambition d’aider les malades drépanocytaires et veut faire reconnaître chaque enfant de France par le dépistage pour que ce combat ne soit pas uniquement un combat ultramarin ; pour être considéré aussi comme une maladie francilienne.

Par ailleurs, concernant les associations, elle a le souci de clarifier la question des subventions qui pour elle,  sont reconnues d’utilité publique. Mettre l’intérêt général  avant tout doit relever tout projet d’intérêt  régional. Pour cela, doit régner la transparence au financement et  surtout celui du vivre ensemble qui le doivent à la mise  en place d’une politique ambitieuse.

A l’instar de son mentor Jacques Chirac, elle poursuit le travail en valorisant la création d’une Ile-de-France pour tous ; en concrétisant la continuité territoriale avec l’Outre-Mer et  en mettant tout en œuvre pour réaliser son devoir car « …la parole de Valérie Pécresse engage V. Pécresse… »  dit Patrick Karam, à ses côtés pendant la conférence de presse de ce mardi.

Le programme annonce également la création des conditions d’une véritable mobilité pour les originaires d’Outre-Mer fonctionnaires voulant une mutation plus souple dans leur pays natal et son intervention entre autres dans la formation professionnelle des jeunes. Enfin Corriger les discriminations spécifiques et donner aux ultramarins leur place au sein de la région Ile-de-France sont des projets propres à ses idées de leader politique. Aussi, promet-elle d’aller sur tous les continents pour régler la promotion des ultramarins en Ile-de-France  ainsi que les problèmes de chômage. En réponse à Théo Sulpice, faire des ambassadeurs des originaires du monde du pacifique, car précieux à ses yeux, et s’appuyer sur eux pour en faire les ambassadeurs économiques d’Ile-de-France, traduisent bien sa projection durant cette campagne électorale. Telles sont en partie, les idées de la candidate de « Les Républicains » pour les élections régionales des 6 et 13 décembre prochains.

                                                                                                                                                             Joseth SYMPHOR

Previous post

MARTINIQUE : UNE ILE QUI PEINE A VALORISER SES ATOUTS

Next post

LES OUTRE-MER A LA COP 21

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *