Société

UNE REUNIONNAISE NOMMEE DIRECTRICE GENERALE DES SERVICES DE l’UNIVERSITE

Sur proposition du président de l’université de La Réunion, la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation vient de procéder à la nomination de Mme Christine Paramé, au poste de Directrice Générale des Services (DGS) de L’université de La Réunion à compter du 1er juin 2017.

La nomination de Mme Christine Paramé, actuelle Directrice Générale Adjointe (DGA) à la mairie de Saint-Denis, avec un parcours professionnel de très grande qualité, démontre s’il en était encore besoin que les réunionnais sont aujourd’hui prêts à relever les défis de leur territoire. Cette jeune cadre dirigeant, Ingénieur en chef hors classe par le concours externe national au sein de la fonction publique territoriale, est connue pour sa très grande compétence et sa rigueur dans la gestion des dossiers sensibles.

Le CREFOM tient à saluer cette décision et remercie chaleureusement le Président de  L’université de La Réunion Frédéric Miranville à qui il avait adressé un courrier pour la prise en compte  » de la connaissance du contexte local  » pour ce poste. Le CREFOM avait également sollicité le président de la Région Réunion Didier Robert, sur ce dossier compte tenu de sa position affichée en faveur de l’emploi de cadres réunionnais à des postes de haute responsabilité.

Cette décision est importante et innovante.

Importante car elle renvoie une image positive à la jeunesse réunionnaise et nos jeunes diplômés ont besoin de se sentir confortés dans leur projet d’accéder aux plus hauts postes dans leur territoire.

Innovante, car il y a aujourd’hui à La Réunion la nécessité d’élargir notre vivier de recrutement en créant des passerelles dans l’ensemble des trois fonctions publiques (Etat, collectivité et hospitalier) afin de permettre aux candidats réunionnais réunissant les compétences requises  de faire acte de candidature lorsque l’occasion s’en présenterait.

Un nouveau pas est ainsi franchi dans la marche vers cette ligne politique voulu par nombre d’élus en réponse aux actions que le CREFOM a engagées depuis sa création pour sensibiliser les décideurs à la nécessité d’une meilleure représentativité des compétences locales dans les postes de responsabilité dès lors qu’ils correspondent au profil des emplois à pourvoir.

Cette marche en avant repose sur la promotion dans chaque territoire outre-mer d’un encadrement local compétent afin d’équilibrer la hiérarchie administrative qui doit aussi être représentatif de sa population.

Nous sommes persuadés qu’il s’agit là d’une condition fondamentale au maintien du bien vivre-ensemble cher à la nation en général et aux ultramarins en particulier ainsi qu’à la concrétisation attendue d’une égalité réelle qui fera de chaque citoyen de la république, quel que soit son lieu de résidence, un français à part entière.

Richel SACRI-Délégué Régional- CREFOM REUNION

Previous post

Les organisatrices du Festival NYANSAPO répondent à leurs détracteurs

Next post

Edwing Laupen candidat dans la 3ème circonscription de la Guadeloupe

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *