Littérature

Une plongée dans la jeunesse livrée à elle-même de Mayotte

TROPIQUE DE LA VIOLENCE

de Natacha APPANAH

Genre : Roman

Lieu du récit : MAYOTTE

Période : Après l’accès à la départementalisation de mars 2011.

Résumé

Tropique de la violence est une plongée dans l’enfer d’une jeunesse livrée à elle-même sur l’île française de Mayotte, dans l’océan Indien.

Dans ce pays magnifique, au bord du chaos, cinq destins vont se croiser et nous révéler la violence de leur quotidien.

Extrait :

« Il faut me croire. De là où je vous parle, les mensonges et les faux-semblants ne servent à rien. Quand je regarde le fond de la mer, je vois des hommes et des femmes nager avec des dugongs et des cœlacanthes, je vois des rêves accrochés aux algues et des bébés dormir au creux des bénitiers. De là où je vous parle, ce pays ressemble à une poussière incandescente et je sais qu’il suffira d’un rien pour qu’il s’embrase.»

L’auteur :

Nathacha Appanah, née le 24 mai 1973 à Mahébourg, île Maurice, est une journaliste et romancière mauricienne.

 Tropique de la violence est issu de l’expérience de son séjour à Mayotte où elle découvre une jeunesse à la dérive .

Previous post

Alfred Marie-Jeanne appelle à la confiance et au partenariat efficace entre l’Etat et les Outre-mer

Next post

La Réunion se mobilise contre les violences faites aux femmes

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *