Musique

Faire perdurer l’oeuvre de Marius Cultier

Un portrait de Marius Cultier offert à Didier Laguerre par sa fille Laïni qui œuvre à la sauvegarde de sa mémoire

Marius Cultier est né à Fort-de-France en Martinique en 1942 et est décédé le 23 décembre 1985.

Pianiste-compositeur de renommée internationale dans les années 70, chef de file de toute une génération de pianistes, mérite aujourd’hui que les projecteurs éclairent à nouveau son œuvre incommensurable pour toujours plus de reconnaissance.

La musique caribéenne est aussi de jazz et de biguine. Marius CULTIER en est un des précurseurs, voire tout simplement l’inventeur. Ce style Biguine-Jazz qui enchante encore aujourd’hui nos oreilles à travers les compositions d’Alain JEAN-MARIE, Mario CANONGE, ou autres Ronald TULLE, David FACKEURE…

Parmi ses compositions, «  Concerto pour l’oiseau et la fleur » interprété par Jocelyne Beroard, reçoit le prix de la Chanson d’Outre-Mer à Paris en 1982.

Nous nous devons de faire perdurer cette œuvre en allant à la rencontre des nombreux musiciens qu’il a côtoyés, ses compagnons de route, les « héritiers », les plus jeunes, pour mieux la comprendre, la partager avec les nouvelles générations et de la faire vivre dans une résonance internationale de Fort-de-France à Paris en passant par le Canada ou les Etats-Unis.

d’après le site officiel de Marius Cultier

Previous post

Edouard Philippe fait la rentrée à Saint Martin

Next post

Annick Girardin invitée aux 4 vérités sur France 2

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *