Société

Une marche blanche pour le réunionnais Alexandre Gonneau

Environ 250 personnes vétues de blanc, sa famille, des surveillants pénitentiaires et la deputée Huguette Bello ont rendu un dernier hommage à Alexandre Gonneau, surveillant réunionnais ayant mis fin à ses jours le 22 mai dernier en se jetant du pont de Tancarville.
« Plusieurs fois il s’est plaint de ses conditions de travail. Il s’est plaint, que la prison était en sous-effectif et d’un manque de considération et de dialogue avec la direction » « Pourtant il n’osait pas se mettre en arrêt de travail car il culpabilisait vis-à-vis de ses collègues » déclare sa compagne Élodie.
La marche demarrée devant la mairie de Fleury-Mérogis, s’est achevée devant la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis où Alexandre travaillait depuis 4 ans.

Previous post

"Le rêve francais" en plein air au ministère

Next post

Derriere Knysna, un "racisme de classe" ?

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *