Culture

Une immersion dans l’univers culturel guadeloupéen

Moun a gwoka, c’est une immersion dans la culture traditionnelle guadeloupéenne grâce à une expérience multi-sensorielle qui inclut des photographies, des témoignages audio, de la vidéo et du son.

Marie-Charlotte Loreille, originaire de Normandie a suivi une formation en photographie à l’Ecole EFET à Paris. Sa pratique de la musique et de la danse a accentué son intérêt pour les cultures traditionnelles. Un premier projet intitulé « Craic in Clare » sur la musique traditionnelle irlandaise à vu le jour avant Moun à gwoka.

Danseuse de gwoka depuis 10 ans, Marie-Charlotte a pu intégrer l’univers musical, mais aussi culturel des guadeloupéens d’Ile-de France. De cette immersion s’est progressivement dessinée une volonté de valoriser des patrimoines culturels traditionnels encore trop sous-représentés et les valeurs humaines et universelles qu’ils véhiculent.

L’objectif du projet Moun a gwoka est de sensibiliser les esprits sur des valeurs que peuvent apporter une culture traditionnelle  telles que le travail de mémoire, la transmission, le partage, la tolérance ou la fête, sans oublier les pratiques artistiques. Valeurs qui, selon la photographe, sont importantes et indispensables pour évoluer en harmonie avec l’autre dans notre monde actuel qui tend vers l’individualisme.

 

Previous post

Le passeport français n° 1 dans le monde... grâce aux Outre-mer

Next post

Numéro 23 future (vraie) chaîne de la diversité ?

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

1 Comment

  1. avril 30, 2018 at 00:33 — Répondre

    Belle idée, à ne pas rater un regard extérieur et de l’intérieur sur les Moun Gwo ka de Guadeloupe !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *