Société

Un préfet aux champs

Le préfet de la Guadeloupe, Jacques Billant afin de mieux cerner les priorités des différents secteurs économiques du département, a débuté un certain nombre de visites sur le terrain, dont la dernière en date fut la plantation Dumanoir à Capesterre Belle-eau. Spécialisée dans la production bananière, l’exploitation Dumanoir est un modèle du genre, dotée de machines agricoles très performantes. Reçu par Francis Lignières, président du groupement des producteurs de bananes de Guadeloupe et de la Martinique, ce dernier a exposé au préfet leurs préoccupations du moment. Il y a une quarantaine d’années, un publicité disait : la banane de la Guadeloupe était la meilleure du monde. Mais depuis, cyclone, maladies, concurrence avec d’autres pays producteurs ont un peu découragé certains planteurs qui se sont orientés vers d’autres cultures. Cependant bon nombre d’entre eux font de la résistance et souhaitent voir le tonnage augmenter de 77 000 annuelles actuellement à 100 000 tonnes. Mais encore faut-il l’assurance qu’elles seront bien écoulées sur le marché extérieur. Car si les producteurs sont en capacité d’atteindre ce tonnage, ils ne pourront le faire que s’ils sont aidés financièrement dans leur volonté à produire plus. C’est pour cela qu’ils ont demandé au préfet de faire remonter leurs doléances aux instances concernées afin qu’ils puissent bénéficier d’aides nationales et européennes.

Le préfet qui, lors de la venue du ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll, récemment, avait déjà constaté avec quelle énergie se battaient les producteurs pour ne pas sombrer a décidé des les aider :  « C’est la raison pour laquelle, j’ai décidé de les rencontré afin de mieux appréhender leurs demandes ». Francis Lignières souhaite que le préfet prenne ce dossier à bras le corps, et faire en sorte qu’à Bruxelles, il soit étudié  avec minutie, car ajoute t-il qui dit augmentation de la production, dit aussi création d’emplois et dans la période de crise que nous traversons, rien de doit être écarté pour faire baisser le chômage.

PREF 2

Photo Alain Hannibal

Previous post

Commémoration à Pierrefitte

Next post

ADI : les Amis des îles de Villeneuve

hugo FRAN

hugo FRAN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *