Société

Un « Grenelle des violences conjugales » spécifique à l’outre-mer

La secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a annoncé à l’Assemblée nationale un « Grenelle des violences conjugales » spécifique aux territoires d’outre-mer.

 

Une intervention de Justine Benin, députée de la Guadeloupe : « … Vous le savez, madame la secrétaire d’État, dans certains territoires le nombre des violences faites aux femmes a explosé. je pense singulièrement aux outre-mer. Ainsi en Polynésie française, les violences conjugales atteignent 14 % de la population ; chez moi en Guadeloupe, les chiffres ont bondi de 27 % l’année dernière.

Madame la ministre, quelles actions comptez-vous engager pour que les outre-mer soient pleinement intégrés à cette mobilisation générale contre les violences conjugales » ?

 

La réponse de Marlène Schiappa : « Avant de répondre sur le fond à votre question, madame la députée, je voudrais remercier tous les parlementaires qui se sont engagés dans le cadre du Grenelle des violences conjugales. Nous l’avons dit, nous ne pourrons mobiliser toute la société que si l’intégralité de ses composantes, notamment politiques, s’engageait dans ce Grenelle des violences conjugales. Ce fut le cas : soyez-en remerciés.

Concernant plus particulièrement l’engagement du Grenelle des violences conjugales sur les territoires d’outre-mer, je voudrais d’abord dire que parmi les nombreux ministres réunis à Matignon sous l’égide du Premier ministre Edouard Philippe, figurait la ministre Annick Girardin en charge des outre-mers. Nous avons pleinement conscience de la situation que vous avez parfaitement décrite. Elle a été profondément analysée dans un rapport rendu par le CESE il y a environ trois ans, notamment en ce qui concerne les liens de dépendance économique qui empêchent les femmes de quitter le domicile où elles cohabitent avec un conjoint violent.

C’est la raison laquelle Annick Girardin et moi-même allons organiser un Grenelle des violences conjugales spécifique aux territoires d’outre-mer d’ici au 25 novembre. Ce Grenelle des violences conjugales est un processus qui a été lancé par le Premier ministre le 3 septembre 2009 et s’achèvera le 25 novembre, journée mondiale de lutte contre les violences envers les femmes. Le Grenelle des violences conjugales outre-mer viendra en complément des contrats locaux contre les violences qui ont déjà été signés à la Réunion et en Martinique notamment – nous attendons leur signature en Guadeloupe, où je sais pouvoir compter sur votre engagement, madame la députée.

En outre-mer comme dans tous les territoires de ce pays, le Gouvernement fera tout ce qui est en son pouvoir pour lutter contre les violences conjugales et les féminicides, y compris en nous rendant sur le terrain, à la rencontre de l’ensemble des élus engagés sur cette thématique.

Previous post

E plis si afinité : une comédie théâtrale humoristique de Hugues Pagesy

Next post

Raphael Confiant invité à la foire du livre de Cali

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *