Société

Un budget 2017 des outre-mer pas à la hauteur selon le CREFOM

Mercredi 16 novembre, dans la soirée l’Assemblée Nationale a adopté le budget du ministère des outre-mer pour 2017.

En apparence, ce budget a légèrement été augmenté au regard du dernier projet de loi de finances 2016. Les crédits budgétaires s’élèvent donc à 2,032 milliards d’euros. En cette période de redressement des finances publiques, le CREFOM salue cet effort.

Mais le CREFOM souligne aussi que deux transferts de l’ordre de 105.5 millions d’euros “dopent” ce budget alloué aux outre-mer mais sont en réalité des fonds qui étaient auparavant alloués à la mission “Enseignement scolaire”. De ce fait, ces crédits bénéficiaient déjà aux outre-mer.

Sans ces transferts, on constate en réalité une baisse de 4% du budget des outre-mer.

Des coupes budgétaires ont également été réalisées sur les exonérations de cotisations sociales des travailleurs indépendants ultramarins.

Ce budget n’est pas à la hauteur des ambitions des outre-mer en matière d’économie et d’emploi.

Le CREFOM qui rappelle que les indicateurs du chômage en outre-mer sont deux fois plus élevés que ceux de la métropole, s’inquiète également du retard que pourrait subir la loi « Égalité réelle outre-mer » dont la discussion ne débutera qu’en janvier au Sénat, soit après la discussion de la loi de finances pour 2017 et donc au risque de perdre une année.

Compte tenu des urgences rappelées plus haut, le CREFOM souhaite, en conséquence, que le Gouvernement prenne une initiative forte et intègre dans les lois budgétaires (loi de finances ou loi de finances rectificative), avant la fin de l’année, les mesures en faveur du développement déjà votées par les députés en première lecture.

Jean-Michel Martial

Président du CREFOM

Previous post

Le salon des poupées noires

Next post

Guillaume Arnell intervient sur l'inadaptation des normes agricoles aux spécificités ultramarines

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *