Société

TRINIDAD : LA COMMUNAUTE CHINOISE DANS LA CRAINTE

L’assassinat d’un homme d’affaires chinois Huang Hong Salut, a crée l’émoi dans la communauté chinoise de Trinidad et Tobago provoquant une rencontre entre l’ambassadeur de Chine Xingyan Huang et le ministre de la la sécurité nationale, Carl Alfonso.

Hong, 35 ans, dans le pays depuis dix ans, marié et père de trois enfants a été abattu devant son commerce à Curepe par deux hommes cherchant à lui dérober sa recette et ayant pris la fuite. La scène a été filmée par les caméras de surveillance.

Plusieurs assassinats envers des ressortissants chinois ont été commis ces dernières années non suivis d’arrestations comme ce couple d’une soixante d’années abattu dans leur restaurant chinois. Le ministre de l’époque Jack Warner, en présentant ses condoléances à  la famille avait promis une enquête rapide et des inculpations dans les jours suivants. À ce jour, les meurtres ne sont toujours pas résolus…


L’ambassadeur Xinyan dans sa déclaration suite à l’entrevue a rappelé au ministre l’obligation de garantir les droits et intérêts des ressortissants chinois et leur sécurité. « Environ 2000 ressortissants chinois vivent à Trinidad… L’ambassade a reçu des appels de la communauté chinoise et d’entreprises chinoises. Ils ont tous dit qu’ils sont attristés et préoccupés et espèrent que justice soit rendue le plus vite possible ». Déclaration prise très au sérieux à Trinidad car la Chine a ces derniers temps massivement investit dans la région et plus particulièrement à la Jamaïque, manne étrangère intéressant fortement Trinidad. En outre, le gouvernement chinois a fait l’annonce d’un prêt de 1 milliard de dollars à la CARICOM.

 

 

 

 

Previous post

de Tahiti au Fouquet’s

Next post

Le tueur de l'Essonne : des parkings de Juvisy à Dostoïevsky.

garincha josso

garincha josso

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *