Musique

Ti Raoul, le pape du bèlè est mort

Fanm cho lévé bonè, Paul Sonson, Man Fwanciné, Mano. A ces noms les amateurs de bèlè, identité musicale spécifique à la Martinique reconnaîtront le maître.

De son vrai nom Pierre Raoul Grivalliers, natif de Sainte Marie, né en 1934 de parents agriculteurs a fréquenté dès le plus jeune âge les soirées bèlè.

Il enregistre son premier disque en 1953.

Après 12 années dans l’hexagone, et des tournées, il revient en Martinique. Il monte le groupe Kasapa puis une formation centrée sur sa personne : Ti Raoul et son groupe. 

Le succès sera immense et dépassera le cadre de la Martinique avec des prestations dans la Caraibe, l’Amérique du Nord, l’Europe.

Ces dernières années, son grand âge avait rarefié ses apparitions. Mais la passion de la musique était toujours présente.

 

 

Previous post

Réouverture partielle du CHU de PàP

Next post

LE BUREAU EXECUTIF DU PNM POUR UN RETOUR A DES RELATIONS APAISEES

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *