Sports

SURF A LA REUNION : NOU LARGE PAS

Jeremy Flores (à gauche) le parrain de la première compétition en discussion avec Johanna Defay et son père Patrick Flores.

La réunion a connu la crise requin ces cinq dernières années et les amoureux de la mer ont été privés de compétitions autour de l’ile dans les différents spots. Entre 2011 et 2015, 18 attaques de requins, dont 7 mortelles, se sont  produites dans l’île  et privées les spécialistes des vagues, la dernière confrontation ayant lieu en 2013, obligeant nos meilleurs surfer et body boarder de s’exiler à l’étranger et surtout dans l’hexagone pour se préparer.

Pour remédier à ce déficit et après plusieurs recherches des spécialistes et de politiques pour permettre aux jeunes de retrouver le lagon, la pose de  filets de protection et la présence d’une brigade d’homme  sillonnant en scooter des mers, sur planche et sur la plage ont été instaurées. Le maire de Saint Paul Joseph Sinimalé a confié la tâche à Patrick Flores de mettre en place un plan Vigipirate afin de permettre la protection de deux sites de sa ville : la plage du Boucan  Canot et des Roches Noires permettant ainsi  aux mordus de la glisse sur l’eau de revenir sur leur terrain de jeu en toute sécurité.

BOUCAN CANOT

Les résultats connus les jeunes posent avec leur parrain Jeremy Flores

Le weekend dernier, la famille du surf et du Longboard a rendu un hommage à tous les siens décédés avant l’organisation d’une compétition ou plus de 140 jeunes ont pu s’exprimer sous les yeux du grand frère le numéro 1 français du Surf et 8 ème mondial Jérémy Flores, le Saint Paulois ayant fait toutes ses classes sur ce spot avant de partir découvrir le monde et le haut niveau. Il s’est mis à l’eau et a pu applaudir les exploits de ces jeunes pousses qu’il espère voir lui succéder.

La fête était complète avec la présence de la championne du monde du Longboard Johanna Defay. Le public nombreux a pu assister à la victoire dans les deux compétitions de deux nouveaux talents à suivre en Surf -14 ans Louka Delgrange et en Bodyboard -14 ans Milo Lauthier. Pour combler leur bonheur les quatre finalistes ont reçu une planche des mains du parrain Jeremy Flores.

Previous post

QUE DEVIENT DOC GYNECO ?

Next post

LES RESULTATS DU GP FEWOS MARTINIQUE

Nacou

Nacou

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *