DiversSociété

STE LUCIE : LA MESAVENTURE DES EMPLOYES DE COTTON BAY

Le samedi 28 février le Cotton Bay Village Resort ouvert en 2006 bien connu pour ses 75 villas de luxe et ses deux restaurants situé au Gros Islet fermait ses portes brutalement, le promoteur le controversé Gaving French n’ayant pas trouvé de repreneur après ses précédents échecs à Marlin Bay fermé en 2008 et Cannes et L’Avant Mer jamais achevés.

Les 35 employés licenciés du jour au lendemain n’avaient été avertis que verbalement de la fermeture de l’hôtel début Février. Aucun écrit officiel, mais une indemnité de départ promise par la direction faisant avorter leurs velléités de création de syndicat, puis suite à la médiatisation de l’affaire, un courrier confirmant leur départ. Les clients, eux pas mieux lotis, étaient invités à trouver un hôtel de remplacement en catastrophe.

2 mois plus tard, sans salaire ni indemnités et n’ayant aucune réponse de la société, les anciens employés ont décidé de porter plainte, leur avocat vérifiant leurs contrats à la loupe. Des rencontres avec le ministère du Travail ont montré l’impuissance du gouvernement à régler ce problème. Il était prévu que les employés reçoivent une semaine d’indemnité par an pour moins de 3 ans d’ancienneté, 2 semaines pour moins de 7 ans d’ancienneté  et pour ceux de plus de 8 ans, 3 semaines par an auxquels s’ajoutent les congés payés.

Les responsables de l’entreprise demeurent injoignables.

Previous post

EXPOSANT A LA FOIRE DE PARIS : UNE BONNE AFFAIRE ?

Next post

FESTIVAL TROPIQUES EN FETE ET SES ESCALES

garincha josso

garincha josso

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *