Evénements

Sondage : Faut-il réformer les congés bonifiés ?

Aux Assises des Outre-mer à Cayenne, Emmanuel Macron a déclaré que les congés bonifiés actuels n’étaient plus adaptés au monde moderne, souhaitant des retours plus fréquents. Mais vous qu’en pensez-vous ? Vous vivez dans l’hexagone, vous bénéficiez d’un congé bonifié, participez au sondage anonyme en fin d’article.

 

« Nous devons revoir les congés bonifiés tels qu’ils fonctionnent aujourd’hui. Ils ne sont plus adaptés à un temps où il fallait prendre le bateau durant des mois pour rejoindre sa famille ».

Il faut donc permettre des retours plus fréquents avec une politique qui incite aussi à avoir des billets beaucoup moins chers…  Il faut pouvoir revenir plus vite, plus facilement, avec… des politiques tarifaires plus adaptées ».

Actuellement le congé bonifié est régi par trois grands principes :

  • Le fonctionnaire (dans l’hexagone) peut bénéficier d’un congé bonifié tous les 3 ans : il doit justifier de 36 mois de services ininterrompus.
  • Le congé bonifié comprend les 5 semaines de congé annuel réglementaires, auxquelles s’ajoute une bonification de 30 jours calendaires maximum. La durée totale du congé bonifié est donc de 65 jours consécutifs maximum.
  • Pendant son congé bonifié, le fonctionnaire qui travaille en métropole et se rend dans son département d’origine perçoit un complément de rémunération appelé indemnité de cherté de vie. Le montant de cette indemnité dépend du lieu du congé.

 


PARTICIPEZ AU SONDAGE SUR LES CONGÉS BONIFIES

Cliquez sur ce lien :

http://www.askabox.fr/repondre.php?s=163321&d=SPSNIxhJRkHe

Ou rendez-vous sur www.askabox.fr 

N’oubliez pas d’enregistrer vos réponses en fin de questionaire en cliquant sur

MODELE

 

Previous post

Architectes de l’urgence concentrera son action sur la Dominique

Next post

Sosh débarque aux Antilles-Guyane

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

2 Comments

  1. Etelbert
    novembre 2, 2017 at 09:34 — Répondre

    Le sujet des congés bonifiés est trop important pour être traité de la sorte. C’est bien dommage de le réduire à une caricature

    Cordialement

    Antony Etelbert

    • novembre 2, 2017 at 12:02 — Répondre

      Caricature ? Vraiment ?
      Emmanuel Macron en évoquant le sujet, a ouvert la boite de Pandore. Nous souhaitons simplement que les principaux concernés aient droit à la parole.
      Notre article ne saurait être exhaustif. A d’autres (gouvernement, opposition, syndicats, compagnies aériennes) de tenir compte des desideratas de notre communauté.
      Cordialement

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *