Culture

Soirée électorale : Aucun reportage sur l’outre-mer, Pas une image, rien, nada !!!

Le vaisseau fantôme de Nouméa ressemble aux autres. C’est la crise du Coronavirus clament les personnels.

En réalité, le virus a mis en exergue une fabuleuse démotivation…

Les stations se taisent en plein crise. Comme en Guadeloupe ou le JT est remplacé par n’importe quoi… des bribes d’infos mélangées, illustrées par de pitoyables images tournées entre toilettes et parking de confinés…

Le télétravail est devenu la référence. Mais qui contrôle quoi ?

… Exemple : la soirée électorale avec invités et accompagnateurs en direct.

Les personnels ont menacé de tout arrêter si la direction ne leur distribuait pas de masques de protection. Un comble pour eux qui diffusent les conseils de sécurité à longueur de programmes sur toutes les chaînes…

Les représentants de l’outremer chargés du suivi du pacte de visibilité ont cru devoir rester, au moins pour la soirée électorale puisque les électeurs de l’outremer comme tous les français étaient appelés aux urnes.

Et la soirée électorale fut hexagonale, franco-française, nombrilo-parisienne.

Aucun reportage venu de l’outre-mer !!!

Dimanche soir 20 heures à Paris, quand démarre la soirée électorale sur FTV, il est lundi matin, 6 heures, en Nouvelle Calédonie.

Ça fait 10 heures que Sonia Lagarde est élue maire de Nouméa. 1ère femme élue maire de France. Pas une image pas une réaction, rien, nada.

Qui est directeur en Nouvelle Calédonie ? …Walles Kotra, ex-directeur général des outre-mer…

Sonia Lagarde (une caldoche opposée à l’indépendance) n’est pas de son clan. Walles Kotra ne fait donc aucune proposition de reportage à son ami d’hier, Yannick Letranchant, grand ordonnateur de l’information et grand chambellan de la soirée électorale de FTV, qui en retour ne demande rien aux stations d’outre-mer.

C’est comme ça la visibilité des outre-mer un soir d’élections. Et ce n’est pas tout.

Quand il est 20 heures dimanche soir à Paris, il est 23 heures à la Réunion.

A Saint-Denis on sait depuis 2 heures qu’Erika Bareigts, ancienne ministre des outre-mer, est en ballottage favorable.

Pas un mot pas une réaction, pas un reportage.

Qui est le directeur sur place ? …Gora Patel toujours autorisé à rester aux manettes jusqu’à 71 ans…, lui qui a mandaté pour réaliser la page électorale locale en télé un journaliste candidat sur une liste opposée à celle d’Erika

… Gora est fan de LREM, vous ne le saviez pas ? C’est vrai qu’il était PS quand la réunionnaise régnait rue Oudinot.

Autre absent de taille, co-responsable de cette désastreuse soirée électorale : le Directeur de l’information du pôle outre-mer, Alain Rodaix dont on connaît les relations exécrables avec la nouvelle patronne Sylvie Gengoul…

Ernotte ne s’est pas souciée du pacte de visibilité qu’elle a signé.

Elle a dû féliciter Letranchant pour la réussite de la soirée. Et tant pis pour l’outre-mer, la crise sanitaire va tout effacer.

Elle a déjà effacé l’outre-mer des radars de l’information de F2 et F3.

Pas un reportage sur la situation en outremer. Sous les cocotiers, il n’y a pas de crise sanitaire.

Alors pourquoi le président de la république a-t-il étendu les mesures de confinement aux territoires d’outre-mer ?

… L’Adap vous l’avait dit : le pacte de visibilité est un rideau de fumée…

 

ADAP

  http://adapfrance.blogspot.fr/

Previous post

Covid 19 : le point en Outre-mer

Next post

Les rėsultats du 1er tour en Martinique

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *